Accessibilité

  • Publication du plaidoyer pour une France accessible

    Le Collectif pour une France accessible publie son plaidoyer à l’occasion de l’élection présidentielle de 2017 : « Ensemble, rendons la France accessible ».
    Ce document a pour vocation d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle à la nécessité de rendre la France accessible pour tous. Aussi, ces derniers sont appelés à se prononcer sur 18 engagements portants, par exemple, sur la mise en place d’une délégation interministérielle à l’accessibilité universelle, le développement de campagnes de sensibilisation, ou encore la garantie à tout citoyen d’accéder à une offre d’habitat.
    Le collectif a envoyé ce plaidoyer aux candidats déclarés à l’élection présidentielle. Une communication des réponses des candidats est prévue ultérieurement.
    Organisé en deux parties, ce plaidoyer a pour but d’inciter les candidats à mettre l’accessibilité au coeur de leurs programmes et engagements.
    La première partie « l’accessibilité, un droit pour tous » rappelle les principes et enjeux de l’accessibilité universelle. La seconde partie « l’accessibilité, un engagement politique » décrit quatre grands fondements nécessitant une action politique urgente et présente des actions à mettre en place.
    Alors que vient d’avoir lieu la Journée internationale des droits de l’homme, le Collectif pour une France accessible rappelle qu’aujourd'hui encore, de nombreux citoyens sont exclus d’une participation sociale, économique et culturelle en raison du manque d’accessibilité. Pourtant, ils ne demandent qu’à devenir des citoyens actifs à part entière.
    Tout individu doit avoir accès à tout : cadre bâti public et privé, logement, transports, voirie, loisirs, éducation, emploi, services de santé, produits de consommation et services, technologies de l’information et de la communication…
    L’accessibilité inclut aussi le fait de pouvoir comprendre, disposer d’une information, d’un service, d’une prestation, d’un bien et ce, à tous les âges de la vie, quelles que soient les capacités et les spécificités de chacun.
    Le Collectif pour une France accessible rappelle que l’accessibilité ne concerne pas que les personnes en situation de handicap mais toutes les personnes susceptibles d’être gênées dans leurs déplacements quotidiens : personnes âgées, parents avec poussette, femmes enceintes, piétons, cyclistes et voyageurs avec bagages.
    Le Collectif souligne que l’accessibilité est un facilitateur du vivre ensemble et de la solidarité, elle est aussi créatrice d’égalité.
    Contacts presse :
    APF : Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37
    Unapei : Anne-Charlotte Chéron : 01 44 85 50 83 - a-c.cheron@unapei.org
    Fnath : Arnaud de Broca : 06 20 51 04 83 - arnaud.debroca@fnath.com
    • Pour rejoindre le collectif : collectif.france.accessible@gmail.com
    • Site Internet : collectifpourunefranceaccessible.fr
    • Page Facebook : http://on.fb.me/1V3o5kl

  • La caravane de l'accessibilité en Haute-Garonne

    L’association J’accède organise la « Caravane de l’Accessibilité » dans le Sud-Ouest avec 2 dates chez nous en Haute Garonne : le mardi 6 septembre à Blagnac et le samedi 10 septembre à Toulouse.

    Cette action consiste à recenser les lieux accessibles pour enrichir la plateforme du guide de l’accessibilité : https://www.jaccedeaffiche-Caravane (1).jpg.com/fr/

    L’APF 31 soutient l’action de cette association amie.

    Alors vous aussi venez nombreux participer à une de ces après-midi. Nous recherchons aussi des bénévoles « valides » pour pousser les fauteuils.

    Toutes les informations utiles sont dans les documents joints. Pour ceux qui sont connectés à Facebook voici le lien de l’événement https://www.facebook.com/events/538694206323700/ alors relayez sans modération !

    Si vous êtes intéressé, il faut vous inscrire via le formulaire suivant :

    https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSchalkKKZRSGozagDyHUTXIY9jKzyEHB7iWHq5R8GjxoICYRw/viewform

    Voici les lieux et heures de RDV pour ces 2 opérations :

    • 6 septembre à 14h00 au 2 place Jean-Louis Puig 31700 Blagnac
    • 10 septembre à 14h00 au 77 boulevard de l’Embouchure 31200 Toulouse

    Pensez aussi à signaler votre participation auprès de la délégation : dd.31@apf.asso.fr ou 05 34 50 85 50 ou lavenir.sonia@orange.fr

    Par avance merci de votre mobilisation.

    Caravane de l'accessibilité 2016_Page_1.jpgCaravane de l'accessibilité 2016_Page_2.jpg

  • PROJET DE LOI POUR UNE REPUBLIQUE NUMERIQUE : Le gouvernement entérine la fracture numérique !

    Alors que le projet de loi pour une République numérique vient d’être voté hier au Sénat,  le Collectif pour une France accessible dénonce avec force un texte qui exclut de la société des millions de citoyens.

    En effet, ce projet de loi amoindrit l’obligation d’accessibilité numérique telle qu’elle était prévue dans la loi handicap de 2005. Le parlement a donc choisi de suivre le gouvernement et de voter pour la fracture numérique ! Une aberration alors que le numérique est censé simplifier la vie de toutes et tous !

    De quelle « République » est-il question quand les pouvoirs publics mettent au ban de la société autant de personnes ?

    Par conséquent, le Collectif pour une France accessible va interpeller les parlementaires afin de faire saisir le Conseil constitutionnel pour rupture d’égalité.

     

    Le Collectif pour une France accessible déplore particulièrement l’article 44 du projet de loi, en dépit de quelques évolutions limitées. Il ne répond pas aux besoins des millions de citoyens en situation de handicap ou des personnes âgées qui ne peuvent pas accéder aux services et outils numériques comme tout un chacun.

    En effet, cet article, qui ne concerne que les sites des services publics, permet de contourner l’obligation d’accessibilité : il ne sera pas obligatoire pour ces sites de se rendre accessibles mais uniquement de s’engager dans une programmation de mise en accessibilité. Les sanctions financières en cas de non-respect sont trop faibles et n’auront pas de caractère dissuasif.

    Par ailleurs, les sites privés sont exclus d’une obligation de mise en accessibilité.

     

    Pour rappel, le Collectif pour une France accessible demandait à l’origine que les sites web publics et privés, les progiciels et les applications numériques créés à partir du 1er janvier 2017 soient soumis à une obligation d’accessibilité numérique, sous peine de sanctions financières à hauteur de 45 000 € d’amende.

    Pour les sites existants publics et privés, les progiciels et les applications numériques, le Collectif souhaitait une mise en accessibilité de tous les sites dans les 3 ans au maximum, sous peine de sanctions financières à hauteur de 45 000 € d’amende.

     

    Aujourd’hui, le manque d’accessibilité numérique impacte la vie quotidienne et citoyenne d’une grande partie de la population.

    Ce projet de loi ne permettra donc pas de réduire la fracture numérique dont sont notamment victimes les personnes en situation de handicap et les personnes âgées, mais bien plutôt de la creuser !

     

    Dans ces conditions, le Collectif pour une France accessible va interpeller les parlementaires pour faire saisir le Conseil constitutionnel pour rupture d’égalité dès le vote définitif de la loi.

     

    Contact presse :

    APF : Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

     

  • 30 AVRIL, JOURNEE MONDIALE DE LA MOBILITE ET DE L’ACCESSIBILITE : Stop à l’immobilisme sur la question des transports !

    Communiqué de presse

    La mobilité est un droit essentiel à tout être humain ! C’est le message fort que le Collectif pour une France accessible tient à rappeler à quelques jours de la Journée mondiale de la mobilité et de l’accessibilité.

    En effet, force est de constater qu’au XXIème siècle, en France, pour de nombreuses personnes – en situation de handicap, âgées, usagers des transports, piétons, parents avec poussette, etc. –, ce droit à la liberté de déplacement n’existe pas !

    L’obligation d’accessibilité des transports publics a été annihilée par la loi du 5 août 2015. Ce texte crée de fait une rupture d’égalité : il ne permet pas de reconnaître aux personnes à mobilité réduite les droits de tous les citoyens à se déplacer en toute liberté, ni de leur garantir au même titre que les autres l’accès aux transports.

    Un retour en arrière scandaleux pour le Collectif pour une France accessible qui dénonce cette exclusion pure et simple des personnes à mobilité réduite de la société.

     

    De quelle mobilité parle-t-on si les transports publics restent inaccessibles ? En cette journée mondiale, le Collectif pour une France accessible alerte donc tout particulièrement sur cette situation tragique : depuis l’Ordonnance d’août 2015, les transports publics sont exonérés de se mettre totalement en accessibilité, laissant les personnes sans solution pour pouvoir se déplacer ! Un texte qui porte ainsi gravement atteinte à la liberté d’aller et venir de millions de personnes dont l'âge ou l'état de santé altèrent la mobilité !

     

    En milieu rural notamment, la situation est dramatique. Pour toutes les personnes à mobilité réduite, c’est la triple peine : une grande insuffisance de transports publics, l’inaccessibilité de ces derniers et des transports à la demande très coûteux. Et ceci alors que depuis fin mars, les transports adaptés à la demande doivent être au même tarif que les transports publics ! Combien de communes, de communautés de communes ou d’agglomérations respectent cette disposition ?

    Sans compter que le transport adapté n’est pas la panacée et ne peut être l’unique solution ! Il limite les déplacements des personnes par son périmètre géographique restreint (souvent le transport adapté ne peut sortir de l’agglomération) ; ses conditions de réservation et son amplitude horaire sont restrictives. 

     

    En milieu urbain, la situation n’est guère plus enviable : la voirie n’est pas adaptée aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant, avec une canne, à vélo ou avec une poussette ou avec un équilibre instable.

    .

    Manque criant de pistes cyclables, empiètement des terrasses sur les trottoirs empêchant les personnes de circuler à leur aise... Les obstacles sont nombreux !

    Le collectif s’inquiète par ailleurs du lobbying des constructeurs de gyropodes (type Segway) qui souhaitent investir le trottoir, ce qui pourrait constituer un danger pour les piétons et l’ensemble des usagers des trottoirs.

     

    Toutes ces entraves à la mobilité sont autant de freins à la liberté d’aller et venir des personnes en situation de handicap, des personnes âgées, des usagers des transports, des parents avec poussette, des piétons, des cyclistes, etc. Des freins qui contribuent à isoler encore davantage un certain nombre de ces personnes et à laisser perdurer les discriminations.

    Le Collectif pour une France accessible demande donc que soit respecté le droit fondamental d’aller et venir, pour que chaque citoyen, quel que soit son handicap, son âge, ou sa situation puisse se déplacer librement comme tout un chacun.

     

    Contact presse :

    APF : Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

  • Respect des places de stationnement réservées aux personnes handicapées et lutte contre la fraude : polices et associations mobilisées pour une opération conjointe

    Nullement découragés par l'heure matinale, nous étions ce mercredi 23 décembre à 7h30 au rendez-vous avec les forces de l'ordre (police nationale et police municipale), Monsieur Soleil Directeur du cabinet adjoint de la Préfecture et les médias pour une opération de contrôle de stationnement pour les personnes handicapées.

    Cette opération organisée par les services de l'Etat de la Haute Garonne en partenariat avec le Collectif Inter Associatif Handicap 31 (CIAH 31) et l'APF a été mené ce matin autour du marché Victor Hugo et sur le boulevard Carnot.

    Lire la suite

  • Ad’Ap et accessibilité : la Préfecture de Haute-Garonne adresse un signal fort aux communes et intercommunalités !

    A ce jour, dans notre département de la Haute Garonne, plus d’une quarantaine de communes et d’EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale) de plus de 5000 habitants ont vu leur Ad’Ap (Agenda d’Accessibilité Programmé pour la mise en accessibilité des ERP établissements recevant du public) rejeté le 15 décembre 2015 au motif d’absence de présentation des modalités d’élaboration de l’agenda, notamment sur la concertation avec les associations de personnes handicapées.

    Lire la suite

  • Toulousains en situation de handicap : l'accès aux piscines municipales est gratuit

    Amis sportifs, la gratuité aux bassins sur présentation d'une pièce justificative est appliquée :

    • à l'accompagnant d'une personnes en situation d'handicap,
    • aux toulousains en situation de handicap.

    Alors ne boudez pas votre plaisir. D'autant que la plupart des piscines sont accessibles au handicap moteur.
    Pour tout renseignement contactez la Direction des sports au : 05 61 22 32 64 ou à sports@mairie-toulouse.fr

    Télécharger la brochure ici

     

    Logo version audio.jpg 
    podcast

     

  • Midi-Pyrénées accélère sur la mise en accessibilité des lycées et du ferroviaire par rapport aux autres régions

    Alors que quasiment toutes les régions déposent des ADAP pour les lycées et les transports sur 3 périodes de 3 ans, soit 9 ans au total et donc échéance en 2024 voire plus, la région Midi-Pyrénées, elle, rattrape son retard !

    Lire la suite

  • Vivre le handicap et la citoyenneté... quel cirque ! La CFDT vous donne rendez vous le 27 Novembre

    C’est sous ce titre accrocheur que la CFDT nous donne  rendez-vous, le vendredi 27 novembre prochain de 13 h 30 à 17 h à Toulouse, « Le jardin du Barry » 9, rue Gaston Ramon.

    La Loi du 11 février 2005, (toujours pas appliquée et repoussée de 10 ans), prévoyait de permettre une participation effective des personnes en situation de handicap à la vie sociale.

    Cela, grâce à l’organisation de la cité autour du principe de l’accessibilité généralisée, qu’il s’agisse de l’école, de l’emploi, des transports, des logements, de la culture et des loisirs. Une journée à laquelle l’APF ne pouvait que s’associer !

     

    Picto handicap visuel.jpgAccès audio : 
    podcast

    Lire la suite

  • 6ème Rencontres Toulouse Ville et Handicap - 6 au 19 Novembre

    Picto handicap visuel.jpg

     Accès Audio :

    podcast

     

    "Ensemble piétinons les préjugés", c'est le titre du rendez-vous annuel auquel vous convie la ville de Toulouse du 6 au 19 Novembre prochain.

    Cette sixième édition des rencontres Ville et Handicap sera l'occasion de nombreuses animations, débats, conférences autour du handicap. A noter pour cette édition 2015, le focus mis l'emploi des personnes en situation de handicap avec la mise en place d'un Adaptathon dédié à la recherche collective de solutions concrètes pour adapter l'entreprise au handicap.

    AfficheRencontreVilleHandicap2015.jpg

    Découvrez le programme de ces journées ICI

  • Conférence : "Regard croisé sur la loi sur l’Égalité des Droits et des Chances, 10 ans après"

    Depuis 94 ans, la Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés - Association des accidentés de la vie, reconnue d'utilité publique, accueille, écoute et conseille et défend tous ceux et celles qui ont été victimes d’un accident de la vie.

    A l'occasion de la 11ème semaine de prévention qu'elle organise, la FNATH organise le vendredi 16 Octobre à 14 h une conférence intitulée "Regard croisé sur la loi sur l’Égalité des Droits et des Chances, 10 ans après". Amphithéâtre de la CPAM, 12 place Saint-Étienne à Toulouse.


    Picto handicap visuel.jpgAccès Audio :
    podcast

    Lire la suite

  • Luchon, le Handicap au coeur du débat

    En 2015, au sein de la société française, les clichés sur les personnes en situation de handicap et sur les personnes à mobilité sont encore nombreux : assistés, profiteurs, incapables … Pourtant ceux et celles qui sont encore porteurs de ces idées ignorent le plus souvent tout ou presque des réalités de vie de ces personnes. DSC_0165.JPG

    Partant de ce constat, le groupe-relais de l'APF à Luchon, organisait le samedi 12 Septembre une journée de sensibilisation au Handicap.

    Au menu de la journée, une invitation aux citoyens, aux touriste à venir découvrir et expérimenter la vie en situation de Handicap à travers un parcours en fauteuil, la pratique de l’escrime adapté, le handbike, la découverte des fauteuils ski, d'un véhicule adapté ou des adaptations possibles pour la vie quotidienne.

    Lire la suite

  • Accessibilité des communes de Haute-Garonne - Les résultats de notre enquête

    Tous hors la loi ! C'est a peu de chose près le résultat de l'enquête lancée par l'APF de Haute-Garonne auprès des communes de plus de 5000 habitants du département. S'il ne s'agissait pas de noter l'accessibilité des voiries ou des établissements recevant du public sur ces communes, il s'agissait par contre de mettre en évidence la façon dont elle avait jusqu'à ce jour, respecter la loi de 2005. En particulier de mesurer si elles avaient répondu favorablement aux obligations de diagnostics (Plan d'Aménagement de la Voirie et des Espaces Publics et Recensement du Logement Accessible) et de mise en place et de fonctionnement d'une instance de concertation (la Commission Communale d'Accessibilité).

    INNACCESSIBLE.jpg

    Plus de dix ans après la loi de 2005, force est de constater que la volonté politique de respecter la loi est globalement bien faible. Il est plus que temps que la Préfecture rappelle à nos élus locaux la nécessité de respecter la loi !

    Télécharger les résultats de l'enquête ICI

    accessibilité,classement,communes,obligations,cca,pave,sda,logementAccès Audio :

    podcast

  • Stationnement sur trottoirs et aménagements cyclables : maintenant, c’est 135€ !

    Que l’on soit à mobilité réduite, piéton ou cycliste, nous avons tous un jour été gênés et mis en danger par un automobiliste confondant un trottoir ou une bande cyclable avec une place de stationnement. A l’heure où l’on parle de partage de l’espace public et de la rue, l’individualisme et l’irrespect de certains mettent en péril cette idée de la ville.

    Lire la suite

  • Conférence de Presse - Accessibilité des communes de Haute-Garonne - Vendredi 18 Septembre à 16 h

    Accessibilité des communes de la Haute-Garonne,

    où en sommes-nous en 2015 ?

     

    handi en attente droits.jpg

     

    Depuis plus de 40 ans, les lois censées résoudre les difficultés d’accessibilité de notre pays n’ont cessé de se succéder : 1975, 1991, Février 2005 … autant de dates qui auraient dû marquer des tournants, des avancées majeures dans la mise en Accessibilité de la France. Malheureusement, il n’en a rien été. Si des efforts ont été faits ici ou là, force est de constater une nouvelle fois que les pouvoirs publics sont décidément incapables de faire appliquer les lois votées par la Parlement. En cause, un manque de de volontarisme et de compréhension des enjeux pour la qualité de vie de tous, par les élus de terrain et une inactivité chronique des services de l’Etat dans ce domaine.

    Afin de mettre en évidence, en Haute-Garonne, ce niveau de volonté politique, l’Association des Paralysés de France (APF) a lancé voici plusieurs mois, une grande enquête auprès de toutes les communes de plus de 5000 habitants. Afin de mesurer, comment chacune d’entre elle répond aux exigences de la loi, en particulier en termes de mise en place des instances de concertation et de réalisation de diagnostics (voirie, bâti, transports, logements).

     Le 18 Septembre 2015, à 16h, nous vous invitons à découvrir les résultats de ce travail à l’occasion d’une Conférence de Presse, dans les locaux de la délégation départementale, 60 chemin du Commandant le Goff à Toulouse. Cette conférence de presse ouvrira notre Assemblée Départementale annuelle.

    Lire la suite

  • Ad'AP, attention aux choix des délais et aux dérogations !

    Propriétaire d’Établissement Recevant du Public, la loi vous impose de déposer, d'ici au 27 Septembre 2015, un Ad'AP. Le GIHP et l'APF souhaitent vous informer et attirer votre attention sur la fragilité de la situation juridique actuelle et sur les recours engagées et à venir. En effet ceux-ci pourraient avoir pour conséquence  de remettre en cause les nouveaux textes de loi et peut être vous contraindre à terme à refaire une nouvelle fois vos travaux aux normes de 2005. La DDT Direction Départementale des Territoires remettra ce texte à toutes celles et ceux qui viendront retirer un dossier d'Ad'AP auprès de ses services.

     

    INFORMATIONS ET MISE EN GARDE SUR LES DELAIS DES Ad'AP ET L’APPLICATION DES NOUVEAUX TEXTES REGLEMENTAIRES SUR L’ACCESSIBILITE

    Vous comptez déposer un Ad'AP[1], un permis de construire ou une demande d’autorisation de travaux, avec des demandes de dérogations, auprès de la CCDSA[2] de la Haute-Garonne. Vous êtes donc potentiellement concernés par les effets juridiques de l’ordonnance[3] du 26 septembre 2014 relative à l’accessibilité, et ses textes d’application, qui ont réformé la loi de 2005[4].

    Accessibilite_PMR_comme_des_chiens.jpg

    L’accessibilité universelle n’est pas une demande catégorielle : elle concerne l’ensemble de la population et notamment : les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les parents avec poussettes, les femmes enceintes, les blessés temporaires, les enfants en bas âge, les cyclistes, les voyageurs avec bagages, les livreurs et toutes les personnes valides pour le confort procuré.

    Sachez que nos associations, membres du Collectif pour une France accessible, s’opposent depuis des mois à l’application de ces textes, aux nouveaux délais et à la remise en cause des normes d’accessibilité, textes permettant à ceux qui s’engagent dans le dispositif des Ad'AP d’éviter les sanctions prévues par la loi de 2005.

    Attention à la fragilité de la situation juridique actuelle. Sachant que les nouveaux textes réglementaires contreviennent aux dispositions de la Convention internationale des droits des personnes handicapées[5].

    Sachant que plusieurs associations nationales[6] représentatives des personnes à mobilité réduite, ont déposé des recours en excès de pouvoir devant le Conseil d’État contre l’ordonnance et ses textes réglementaires. Que suite à la ratification de l’ordonnance, nous utiliserons toutes les voies de recours et juridictions possibles au plan national, européen et international pour faire annuler ces textes régressifs, voire obtenir une rétroactivité qui permettrait de remettre en cause le bénéfice des nouveaux textes, obligeant à revenir aux normes de la loi de 2005.accessibilite_1402_bienvenuen20xx.gif

    Sachez que nous avions accepté le principe des ADAP, à condition qu’ils constituent une programmation financière et technique avec un échéancier resserré (1 an pour les ERP de 5e cat jusqu’à 3 an maxi pour les plus importants), et sans possibilité de report. Mais nous refusons le laxisme du dispositif des Ad'AP tel qu’il se présente finalement, avec une remise en cause des normes. Nous contestons l’application des décrets et arrêtés de fin 2014 et vous recommandons donc de vous en tenir aux textes réglementaires de la loi de 2005.

    Mais pourquoi tout cela ? Parce que cela fait 40 ans que les personnes en situation de handicap attendent, depuis la 1ère loi de 1975, puis celles de 1991 et 2005 ! Et qu’il s'agit d'une vraie question de société, pour laquelle nous demandons la fin de la ségrégation que nous subissons : est-il normal que la République nous refuse les moyens d'aller et venir librement, et d'accéder partout, de participer à la vie collective, d’étudier, de travailler, d’être des citoyens ???!!!

    C'est pour toutes ces raisons que nous vous proposons d’en rester aux normes de 2005, avec une programmation resserrée. Nous continuerons d'accepter les 3 motifs de dérogations prévus par la loi de 2005, mais nous contesterons les nouveaux, qui constituent un recul du droit. Alors réfléchissez à vos projets d'ADAP : quels sont les éventuelles dérogations ou normes relevant de la nouvelle législation auxquelles vous pouvez prétendre, et est-ce que la différence de coût vaut vraiment la peine par rapport au risque juridique et au bénéfice que vous apportera l’accessibilité et sa nouvelle clientèle ?

    Votre intérêt et celui du votre établissement consistent à offrir le meilleur accueil à tous. Au-delà des gains apportés par une nouvelle clientèle, le confort et la qualité d’accueil que vous permettront l’accessibilité constituent un bénéfice pour tous car vos clients choisiront l’établissement le plus facile d’accès ! Plus d’informations à venir : http://dd31.blogs.apf.asso.fr/ et http://accessibilite-universelle.apf.asso.fr/

    Télécharger ce texte :  APF31_GIHP_150807_doc pr DDT pr dossiers CCDSA_risques application ordonnance access_vdef.pdf

    APF Haute Garonne CD.31@apf.asso.fr ,      GIHP Midi-Pyrénées gihp.mip@laposte.net



    [1] Agenda d’Accessibilité Programmé

    [2] Commission Consultative Départementale d’Accessibilité et de Sécurité

    [3] Ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d'habitation et de la voirie pour les personnes handicapées (JORF n°0224 du 27 septembre 2014 page 15732)

    [4] Loi n°2005-102 du 11 février 2005 relative pour l’égalité des droits et des chances, la participation et  la citoyenneté des personnes handicapées, et notamment son article 64 et son article 101

    [5] Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées (CIDPH) du 13 décembre 2006 et son Protocole

    [6] ADEPO, ANPIHM, APF, Droits du piéton, FNATH, UNAPEI

    Klaire.fr_1403_pas de bras, pas de loi.png

     

     

     

  • Mobibus : Venez témoigner de vos galères au quotidien

    Tisseo-Mobibus est le service de transport adapté en porte à porte pour les personnes handicapées de l'agglomération Toulousaine. Il s'agit d'une délégation de service public (DSP) confié à TPMR Toulouse, filiale de Transdev et de Veolia.


    Selon la DSP ce service à l'origine dédié aux personnes handicapées qui ont besoin d'un accompagnement porte à porte faute de transport public adapté ou à cause de la lourdeur du handicap s'est vue élargie aux personnes âgées bénéficiaires de l'APA. Ce service dysfonctionne depuis de nombreuses années mais depuis plus d'1 an cela confine à la maltraitance et prive les personnes handicapées de sortir pour travailler, se signer, accéder aux loisirs.

    Lire la suite

  • SANS LIMITES : Journée du handicap et de la mobilité réduite à Luchon

    handicap,mobilité réduite, Luchon1flyer Luchon verso 12.09.15.jpg

  • Métro ligne A : travaux Arènes - Basso Combo

    (1)infoTISSEO.jpg

    Afin de procéder au renouvellement de traverses en bois aux stations Jolimont et Basso Cambo, je souhaitais vous alerter de la réalisation de travaux sur les voies de la ligne A du métro durant l’été 2015.

     

      version audio 
    podcast

    Lire la suite

  • Interview APF 31 / galères de l'accessibilité avant ratification ordonnance

    Le 20 juilleaccessibilité,toulouse,apft 2015, juste avant le dernier passage à l'Assemblée Nationale et au Sénat du projet de loi de ratification de l'ordonnance relative à l'accessibilité, Odile MAURIN, Représentante Départementale de l'APF en Haute Garonne, a circulé avec son fauteuil roulant électrique dans son quartier avec une journaliste de Sud Radio qui l’interviewait pour montrer les obstacles rencontrés au quotidien.

    De la porte de l'appartement difficile à fermer seule, à la montée dans le bus, quand le chauffeur ne fait pas s'agenouiller le bus (s'abaisser du côté où il déploie la rampe amovible) pour que la rampe n'ait pas une pente trop forte.

     

    version audio

    podcast

    Lire la suite

  • EELV Midi-Pyrénées déplore la ratification de l'ordonnance !

    Communiqué d'Europe Ecologie les Verts Midi-Pyrénées du 21 juillet 2015 et commentaire APF 31 à la suite :

    Les personnes en situation de handicap ne doivent pas être les variables d’ajustement des contraintes budgétaires !


    En France, la loi du 11 février 2005 portant sur l’accessibilité des bâtiments publics avait fixé 10 ans de délai pour rendre les administrations, les commerces, les écoles, les transports et la voirie accessibles à toutes les personnes en situation de handicap.

    Cette loi est inappliquée parfois par manque de moyens mais trop souvent par manque de volonté politique.

    L’ordonnance accessibilité ratifiée, les handicapés toujours laissés de côté

    Version audio
    podcast

    Lire la suite

  • Accessibilité : 16 juillet reste comme une journée sombre

    Vote de ratification de l'ordonnance accessibilité : déclaration du 19 Juillet 2015 du Collectif pour une France accessible


    Après les journées du 2 juin au Sénat et du 6 juillet à l’Assemblée Nationale, la journée du 16 juillet en Commission Mixte Paritaire reste comme une journée sombre.

    Une journée sombre pour les personnes dites handicapées, âgées, pour les familles, les usagers de transports, les cyclistes, etc. !

    Une journée sombre pour la démocratie !

    Une journée sombre pour la République !

    Version audio

    podcast

    Lire la suite

  • Accessibilité : les députés adoptent le texte de la honte !

    Accessibilité : les députés adoptent le texte de la honte et affichent leur mépris pour les droits des personnes

    L’Association des paralysés de France est indignée par l’adoption par les députés du projet de loi de ratification de l’Ordonnance relative à l’accessibilité, hier lundi 6 juillet.

    Une adoption scandaleuse par seulement une poignée de députés présents dans l’hémicycle alors même que l’accessibilité concerne l’ensemble de la population !

    Une adoption sous forme de trahison puisque la majorité a suivi les orientations de l’Ordonnance, sans proposer de modifications majeures, contrairement à ses engagements auprès du Collectif pour une France accessible en février dernier !

    accessibilité,députés,honte,adap,pétition,croizon

     

    version audio

    podcast

    Lire la suite

  • Le Conseil Régional renonce (pour l'instant) à reporter encore l'accessibilité des lycées !

    Les associations du Collectif Régional pour une France accessible à tous tenaient une conférence de presse devant le Conseil Régional Midi-Pyrénées le 22 juin 2015 à 13h30. Pour, à l'occasion de l'assemblée plénière du Conseil régional, demander à Martin MALVY de respecter les engagements de la région et de ne pas reporter encore la mise en accessibilité des lycées de la région à 2021, voire 2024 !

    conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectifconseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif

     

     

     

     

     

     


    Pour rappel, les obligations de mise en accessibilité datent de 1975 et la loi de 2005 a fixé comme échéance 2015. Mais en 2012, le Conseil Régional votait une délibération programmant la mise en accessibilité des lycées sur une période 2013-2019.

    version audio :
    podcast

    conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif

     

     

     

     

    Vidéo de Stéphane Lagoutière de France Handicap Infos
    http://www.france-handicap-info.com/index.php
    au conseil Régional Midi-Pyrénées à l'occasion de l'Assemblée plénière du 22 juin 2015 où était présenté au vote un rapport reportant la mise en accessibilité des lycées et du patrimoine immobilier de la région. Film de l'intervention non autorisée d'Odile MAURIN Représentante Départementale de l'APF, s'exprimant pour le Collectif régional pour une France Accessible à tous, s'adressant aux conseillers régionaux en leur demandant de ne pas voter ce rapport et exhortant Martin MALVY président à revenir à des délais plus acceptables

    Lire la suite

  • TLT : Odile MAURIN invitée du journal du 23 juin 15 sur accessibilité et fin TLT

     tlt,télétoulouse,accessibilité,médiatisation,apf,collectif

    Odile MAURIN, Représentante Départementale de l'APF en Haute Garonne a été l'invitée du journal de TLT (Tél Toulouse) du 23 juin 2015.

    Interview à domicile du fait des difficultés de la chaine locale qui risque de fermer le 3 juillet après 27 ans d'existence. Et journal en direct de la place du Capitole.

    Au menu :

    - les dernières mobilisations sur l'accessibilité du Collectif pour une France accessible à tous, qui réunit 28 associations de la région (tous types de handicap, personnes âgées, familles avec poussettes, cyclistes, ....)

    version audio

    podcast

    Lire la suite

  • Monsieur le Président MALVY, allez-vous tenir vos engagements ? Conf presse 22 juin 13h30

    Monsieur le Président MALVY, allez-vous tenir vos engagements ?
    Ou reporterez-vous encore la mise en accessibilité des lycées ?


    Conférence de presse lundi 22 juin 13h30 devant le Conseil Régional, 22 Bd Maréchal Juin, Toulouse

    accessibilité,malvy,conseil régional,lycées,parole,adap,report
    Après avoir tenté un report à 2024, le Conseil Régional est en train de tenter de repousser l’échéance de mise en accessibilité des lycées de la région et du patrimoine immobilier appartenant à la région à 2021 !

    version audio :

    accessibilité,malvy,conseil régional,lycées,parole,adap,report
    podcast

    Lire la suite

  • Conseil Régional Midi-Pyrénées : Mr MALVY : engagements tenus ou report pour l'accessibilité des lycées ???

    Vous trouverez ci-dessous le texte et les images de l'intervention d'Odile MAURIN, Représentante Départementale de l'APF en Haute Garonne et conseillère CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental Régional) Midi-Pyrénées, au sujet des projets du Conseil Régional de retarder encore la mise en accessibilité des lycées de Midi-Pyrénées, en rupture avec les engagements passés.

    C'est pourquoi vous êtes invités à la conférence de presse du Collectif régional pour une France accessible à tous lundi 22 juin à 13h30 devant le conseil Régional Midi-Pyrénées

    22 Bd du Maréchal Juin, Toulouse

     

    accessibilité,lycées,conseil régional,malvy

    Assemblée plénière du CESER du 18 juin 2015
    INTERVENTION SUR LE RAPPORT n° 15/AP/06.16 pour l’Assemblée Plénière du Conseil Régional du 22 Juin 2015
    Sur l’approbation des projets d'agenda d'accessibilité programmée des lycées et des bâtiments a usage de bureau de la région Midi-Pyrénées - demande de prorogation des délais de dépôt de l’agenda d’accessibilité programmée des services de transports d’intérêt régional

    RAPPORTEUR : Odile MAURIN

    Monsieur le Directeur Général des Services, représentant du Président du Conseil  Régional Midi-Pyrénées, dont je regrette l’absence,
    Monsieur le Président du Conseil Économique, Social, et Environnemental Régional Midi-Pyrénées,
    Mesdames et messieurs les conseillers,
    Mesdames et Messieurs, chers amis,

    J’interviens aujourd’hui en commission plénière sur le rapport n° 15/AP/06.16 pour l’Assemblée Plénière du conseil Régional du 22 Juin 2015 sur l’approbation des projets d'agenda d'accessibilité programmée des lycées et des bâtiments à usage de bureau de la région Midi-Pyrénées et sur la demande de prorogation des délais de dépôt de l’agenda d’accessibilité programmée des services de transports d’intérêt régional.
    Document de planification qui aurait dû être soumis au CESER pour avis, me semble-t-il.

    J’ai une question pour Mr le Président MALVY : allez-vous tenir les engagements de la région ou reporter encore la mise en accessibilité des lycées ?

    En effet, qui parmi vous accepterait que ses enfants ne soit pas scolarisés et ne bénéficient pas du même choix d’orientation que les autres jeunes ? Qui ?

     

    accessibilité,lycées,conseil régional,malvyversion audio :
    podcast

     

    Lire la suite

  • MOBIBUS : fin de la grève annoncée ! Retour à la bientraitance ?

    TPMR Toulouse, filiale de Transdev et de Veolia, chargée de la délégation de service public MOBIBUS de l'agglo Toulousaine par Tisseo, a annoncé hier la fin de la grève des salariés et la reprise progressive du service à partir de lundi 15 juin. Ce qui devrait satisfaire les usagers qui dans leur grande majorité ont subi ce conflit social en étant empêché de sortir, d'aller travailler, de se rendre à des RDV médicaux ou des RDV associatifs ou de loisirs.

    Grève qui a coïncidé avec la manifestation de colère des usagers qui s'est traduite par l'occupation du siège de TISSEO par les associations du CIAH 31 le 2 juin 2015 :
    http://dd31.blogs.apf.asso.fr/archive/2015/06/07/occupation-de-tisseo-stop-a-la-maltraitance-de-mobibus-82285.html

    Il reste maintenant à espérer que salariés et usagers seront enfin bien-traités et respectés. Et que TPMR va tenir sa promesse faite à Tisseo, par rapport à nos nos 2 1ères revendications : la reprise des réservations internet et téléphone avec confirmation du transport en suivant, et reprise des transports réguliers.

    Mobibus, Veolia, Transdev, TPMR Toulouse, transport adapté, grève, maltraitance

     version audio :

    mobibus,veolia,transdev,tpmr toulouse,transport adapté,grève,maltraitance
    podcast

     

     

    Lire la suite

  • Congrès UNAPEI à Toulouse (6-8juin) : dos tourné face à la ministre Neuville !

    Du 5 au 7 juin 2015 se tenait à Toulouse le 55e congrès national de l'UNAPEI. UNAPEI qui est la première fédération d’associations françaises de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles.

    http://www.unapei.org/55e-congres-de-l-Unapei-les.html

    toubon,neuville,unapei,handicap,accessibilité,maltraitance


    Du fait du travail inter associatif mené par Odile MAURIN, représentante départementale de l'APF 31, au sein du collectif départemental CIAH 31 et au sein du comité d'Entente Régional Midi-Pyrénées, l'APF 31 était invitée à ce congrès par les associations locales.

     toubon,neuville,unapei,handicap,accessibilité,maltraitanceversion audio :

     
    podcast

    Lire la suite

  • Occupation de Tisseo : stop à la maltraitance de Mobibus !

    Le 2 juin 2015, les associations du CIAH 31 collectif interassociatif handicaps 31 rassemblaient quelques mécontents du service Mobibus pour un point presse, à l'occasion du Comité de suivi Mobibus organisé par l'autorité organisatrice des transports de l'agglo Toulousaine, TISSEO.

    En effet, difficile d'organiser une manifestation de masse sans transports adaptés...
    A cause des salariés grévistes (eux aussi mécontents et mal-traités) venus à 15h faire un barouf énorme sous les fenêtres de Tisseo, on s’est vite retrouvé avec 4 policiers filtrant l’accès à l’immeuble de Mobibus. Nous avons réussi à faire cesser le bruit des chauffeurs en leur demandant de respecter notre mobilisation et nos négo.


    Mais seuls les représentants du GIHP et de l'APF, membres du comité de suivi, ont pu monter.

    accessibilité,mobibus,tisseo,transdev,veolia,maltraitance,transport adapté

    podcast

     

     

    accessibilité,mobibus,tisseo,transdev,veolia,maltraitance,transport adaptéaccessibilité,mobibus,tisseo,transdev,veolia,maltraitance,transport adaptéaccessibilité,mobibus,tisseo,transdev,veolia,maltraitance,transport adapté

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite