apf - Page 2

  • Accéder c'est exister ! Les visages de l'accessibilité 27mars14 à Toulouse

    Des témoignages sur l'accessibilité à l'occasion de la manifestation du 27 mars 2014 à Toulouse - 4 films amateurs de l'APF Haute Garonne
    Accéder c'est exister  ! Les visages de l'accessibilité : confrontation à la voirie, à l'accessibilité du logement des établissements recevant du public, les services publics, etc...
    Rappel que ce n'est pas le handicap qui nous limite le plus mais bien l'environnement !

  • Film APF 31 de la manif du 27 mars à Toulouse sur l'accessibilité

    Manifestation du 27 mars 2014 à Toulouse pour l'accessibilité à l'appel du Comité d'Entente Régional des associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles, avec la CORERPA Conférence Régionale des Retraités et Personnes âgées, l'URAF Union Régionale des Associations familiales et la FCPE Fédération des Conseils de Parents d'Élèves.


    Les interventions des responsables associatifs.
    Puis symboliquement et physiquement, les manifestants ont commencé un mur de parpaing cimenté au sol pour symboliser le non accès à la Préfecture.
    Le préfet mis face à l'inaccessibilité, la perte de la liberté d'aller et venir en voiture tout au moins... Devant près de 200 personnes


    Le principe même de l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est remis en cause par les récentes décisions du Premier Ministre. Alors que la loi de 2005 nous promettait enfin une France accessible en 2015, voilà que le report de cette échéance est désormais envisagé , avec l'introduction de délais supplémentaires de 3, 6 ou 9 ans pour se mettre en conformité, sans encourir de sanctions.
    Une délégation a été reçu en Préfecture pour faire remonter les revendications du collectif d'organisations.

  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Accessibilité en France : 40 ans d'échec et bientôt 10 de plus !

    Alors que la concertation nationale sur les agendas d'accessibilité programmée (Ad'AP) s'est achevée hier, l'Association des paralysés de France (APF) et la FNATH tiennent à faire part de leur profonde inquiétude devant les options proposées pour rendre la France accessible.

    En dépit de trois lois (dont la première date de 1975), faisant de l'accessibilité une
    obligation nationale, les pouvoirs publics n'ont pas accompagné ce cadre législatif par une impulsion politique et financière et une grande majorité des acteurs ont joué la carte de l'attentisme !

    Aujourd'hui l'APF et la FNATH font l'amer constat que l'échéance d'accessibilité de la France pour 2015 ne sera pas respectée et que les personnes en situation de handicap devront encore patienter entre 3 et 10 ans pour pouvoir vivre comme des citoyens ordinaires !

    L'APF et la FNATH refusent cette solution inacceptable !

    Après 40 ans d'attente, les 9,6 millions de personnes en situation de handicap', les personnes âgées, les parents avec poussettes, les femmes enceintes et les 91% de
    Français qui considèrent que l'accessibilité est un enjeu de société qui concerne tout le
    monde2, ne peuvent plus attendre !

    Aussi, l'APF et la FNATH, qui ne peuvent accepter de tels délais, demandent au Premier
    ministre que les échéances soient effectivement resserrées afin de permettre la
    participation pleine et entière de tout un chacun à la vie de la Société française.

    Lire la suite : http://presse.blogs.apf.asso.fr/positions-revendications/