• Concours de Films de poche

    « Des images pour bouger les lignes »

    La délégation du Pays Basque de l’Association des Paralysés de France lance pour la première fois un concours vidéo de type « Mini film» en partenariat avec la ville de Bayonne, l’école d’art de l’agglomération côte Basque Adour, le cinéma l’Atalante, le BTS audiovisuel de Biarritz, Décathlon, le cinéma le Royal et le comité handisport 64.

    Ce concours, dont la finalité est de permettre aux participants de créer un film destiné à faire la promotion de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société, sera lancé le 1er janvier 2014 et aura comme thème "des images pour bouger les lignes".

    Les participants devront réaliser un film de poche sur un des deux supports suivants :

     Téléphone portable

     Vidéo HD

    Dans les champs de la culture, du sport et de l’art.

    Ils devront également extraire une image (print) de leur création qu’ils accompagneront d’un slogan visant à favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap. Une quinzaine de prints sera retenue afin de réaliser une exposition itinérante.

    Les lauréats seront bénéficiaires d’un prix (caméras GoPro, appareils photo, stage vidéo ou photo…) et leur production sera utilisée comme support pédagogique dans le cadre d’action de sensibilisation de l'APF et de ses partenaires. Cinq prix seront décernés dans chaque catégorie : « grand prix du jury », « prix des internautes » « prix des jeunes lycéens », « prix du meilleur scénario », « prix du film accessible » aux personnes sourdes et aux personnes aveugles.

    Ce concours a pour ambition d’encourager la prise de conscience, le partage des idées et la création par l’image, sous la forme de témoignages, reportages, fictions, animations…

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    BTS audio-visuel Lycée Cassin

    Contact : Pierre-Laurent Degardin

    Tél. : 05.59.59.02.14./ 06.03.85.43.20

    Email : bougerleslignes@gmail.com

     

    maj - pf

  • Démocratie Interne - tous les adhérents sont invités à donner leur avis !

    En juin 2003 au congrès de Toulouse, les adhérents de l'APF adoptaient le projet « Démocratie, Ensemble ».

    Sa mise en œuvre a renforcé notre démocratie représentative et participative en donnant à chaque adhérent la possibilité d'être acteur et d’être associé aux réflexions et décisions prises lors des assemblées départementales, des conseils départementaux, des conseils APF de région, des commissions nationales, des groupes relais et des groupes initiatives.

     

    Pour poursuivre et faire évoluer notre organisation, 3 étapes sont programmées : Evaluer le dispositif démocratique actuel, Proposer des améliorations de notre vie démocratique, Identifier les moyens et les ressources à mobiliser en ce sens.

    Dès aujourd'hui chaque adhérent est invité à donner son avis sur le dispositif actuel. Pour cela, rien de plus simple ! Vous pouvez répondre au questionnaire en ligne, ou utiliser le formulaire papier.

    maj- pf

  • Municipales 2014

    Municipales 2014 : rappel sur l'accessibilité des bureaux de vote

    Affiche accessibilité des bureaux de vote-001.jpgLa délégation APF rappelle à chaque mairie et citoyen en âge de voter que les locaux réservés à l'exercice du droit de vote doivent être accessibles aux personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap et que leur aménagement doit permettre à chacun d'avoir accès aux différents équipements mis à disposition.

    Elu ou citoyen, nous vous invitons à consulter la plaquette explicative réalisée par l'APF à ce sujet, vous y trouverez notamment un schéma récapitulatif de l'aménagement d'une salle de vote.

     

    maj-pf

  • Signature d'une convention cadre FEPEM - APF

    Signature d'une convention cadre FEPEM - APF : plus d'accompagnement pour les 70 000 particuliers employeurs en situation de handicap

    Paris, le 20 janvier 2014. L’Association des paralysés de France (APF) et la Fédération des Particuliers Employeurs de France (FEPEM) mutualisent leurs expertises au service des 70 000 particuliers employeurs en situation de handicap[1].

    Pour une meilleure inclusion des personnes en situation de handicap dans le cadre de leur vie à domicile et pour la défense de leurs droits de particuliers employeurs, l'APF et la FEPEM signent aujourd'hui une convention cadre autour de deux engagements communs :

    • L’accompagnement des particuliers employeurs en situation de handicap dans leur rôle d’employeur.

    Le mode mandataire permet à de nombreuses personnes en situation de handicap d’être sécurisées et accompagnées dans la mise en œuvre de leurs droits et devoirs d’employeurs.

    Cette convention entre l’APF et la FEPEM sera l’occasion de conforter les structures dans leurs activités et d’adapter des outils spécifiques liés à l’accompagnement des particuliers employeurs en situation de handicap. Cette action se déploiera notamment via Fédération Mandataires, fédération des services mandataires créée en 2004 avec la participation de la FEPEM pour l'accompagnement du secteur.


    • La défense des droits des particuliers employeurs en situation de handicap

    Membres du Conseil National Consultatif des Personnes handicapées (CNCPH), l’APF et la FEPEM souhaitent défendre le libre choix du mode de vie des personnes en situation de handicap et sensibiliser les pouvoirs publics aux besoins des particuliers employeurs en situation de handicap afin de leur permettre de mener une vie autonome à domicile.

    Signée pour deux ans, cette convention cadre fera l’objet de plans d’action annuels partagés et évalués pour préciser les modalités de développement des différentes actions.

    Contacts presse :

    FEPEM : Audrey PITON - apiton@fepem.fr - 06 24 58 05 05

    FEPEM : Benoît RAMOZZI - bramozzi@fepem.fr - 01 80 48 08 67

    APF : Evelyne Weymann - evelyne.weymann@apf.asso.fr - 01 40 78 56 59 - 06 89 74 97 37



    [1] Au premier trimestre 2013, étude de l’Observatoire FEPEM des emplois de la famille, à paraître.

    Télécharger le communiqué de presse

     

    maj-pf

  • Legs, donations, assurances-vie

     

    Choisir de transmettre tout ou partie de son patrimoine à l’Association des Paralysés de France, c’est offrir la possibilité de faire la différence dans le quotidien des personnes en situation de handicap !

    Les legs, donations et assurances vie, exempts de droits de mutation, constituent une part importante des ressources de l’APF.

    En Ariège, un leg effectué il y a quelques années par un donateur a permis à la délégation départementale APF de s'installer dans de nouveaux locaux qu'elle a pu rénover afin de les rendre entièrement accessibles aux personnes en situation de handicap. Cette structure nous offre toute latitude dans notre organisation et nous assure une indépendance de fonctionnement pour mener à bien nos actions sur le département.

    Parce que le patrimoine est d’abord un capital affectif, symbolique qui donne toute sa dimension à la transmission bien plus que le produit d’une accumulation de biens matériels, la Directrice Départementale Sandrine PIERSON vous renseigne et vous accompagne en toute confidentialité et sans engagement de votre part (sandrine.pierson@apf.asso.fr ; 05.61.03.86.70).


    leg.jpgVous pouvez également contacter les interlocuteurs responsables du service Relations testateurs du siège de l'APF :

    Edith BUISSON : 01 40 78 69 09 - 06 80 03 06 15

    Franck SARRIOT : 01 40 78 69 18 - 06 78 91 51 14

    edith.buisson@apf.asso.fr franck.sarriot@apf.asso.fr

     

    En savoir plus :

    • Le legs est une disposition faite par testament par laquelle vous transmettez tout ou partie de vos biens, il ne prend effet qu’après le décès. Jusqu’à votre dernier jour, vous conservez la propriété de vos biens et en disposez. Vous pouvez le modifier ou l’annuler à tout moment.
    • La donation est un geste notarié, qui vous permet de donner un bien ou une somme d’argent de façon irrévocable à l’association. L’acte prend effet immédiatement, et vous permet de financer nos actions sans attendre.
    • Il vous est possible de désigner l’Association des Paralysés de France comme bénéficiaire de tout ou partie de votre assurance-vie. Il vous suffit pour cela de faire apparaître l’association sur votre contrat, modifiable à tout moment.

    Bandeaux Legs contacts nationaux.jpg

     maj-pf

  • Unis et plus nombreux encore ! les voeux d'Alain Rochon

    Nouvelle année : à vos marques, prêts, participez !

    alain rochon - photo officielle2bdef.jpgÀ chaque année, ses résolutions et ses projets. Pour l'APF, 2014 est placée sous le signe de la mobilisation autour d'enjeux forts.

    Enjeu de démocratie d'abord, avec un appel à participer, c'est-à-dire à adhérer ! Adhérer pour agir avec l'APF, défendre les droits des personnes en situation de handicap et de leur famille, représenter l'association dans les instances locales et régionales et débattre de ses orientations. Adhérer pour que vive son projet associatif : celui de faire bouger les lignes et de construire une société inclusive.

    D'ailleurs, dès cette année, l'APF a un rendez-vous important pour sa démocratie : le renouvellement d'une partie de son Conseil d'administration dans les mois qui viennent, en attendant les élections des conseils départementaux et des commissions nationales en 2015.

    Alors si ce n'est déjà fait : rejoignez-nous !


    Enjeu financier, également, pour garantir notre indépendance et notre capacité de développement et d'innovation, dans un contexte économique difficile.

    Enjeux politiques, ensuite, avec les revendications que nous devons continuer à porter, encore et encore, et la pression à exercer sur les pouvoirs publics afin de faire entendre notre voix sur tous les sujets au cœur de la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de leur famille pour assurer leur pleine participation citoyenne.

    L'accessibilité sera bien sûr au centre de notre action.

    La concertation nationale sur les agendas d'accessibilité programmée (Ad'AP) qui vient de s'achever est synonyme pour nous de profonde inquiétude devant les options proposées pour rendre la France accessible. En dépit de trois lois (dont la première date de 1975), faisant de l'accessibilité une obligation nationale, les pouvoirs publics n'ont pas accompagné ce cadre législatif par une impulsion politique et financière et une grande majorité des acteurs ont joué la carte de l'attentisme. Aujourd'hui, le constat est amer : l'échéance d'accessibilité de la France pour 2015 ne sera pas respectée et que les personnes en situation de handicap devront encore patienter entre 3 et 10 ans pour pouvoir vivre comme des citoyens ordinaires ! Aussi, devant de tels délais inacceptables, nous demandons au Premier ministre que les échéances soient effectivement resserrées afin de permettre la participation pleine et entière de tout un chacun à la vie de la société française.

    En outre, la parution de notre baromètre, en février et les élections municipales, en mars, constitueront deux moments marquants pour interpeller sur la mise en accessibilité de la cité à un an de l'échéance fixée par la loi du 11 février 2005.

    La Conférence nationale du handicap qui devrait avoir lieu au deuxième semestre 2014 sera aussi le moment de faire valoir nos demandes concernant les ressources et la compensation, grands oubliés du dernier Comité interministériel du handicap. Une conférence que nous ne manquerons pas de préparer donc, notamment dans le cadre de groupes de travail avec le gouvernement.

    Et, dès le printemps, nous serons mobilisés autour du projet de loi sur l'adaptation de la société au vieillissement et les enjeux qu'il comporte : maisons de l'autonomie, compensation...

    A noter aussi dans l'agenda politique, des sujets qui nous concernent tels que les élections européennes, la Stratégie nationale de santé, la formation professionnelle, l'économie sociale et solidaire, la rentrée scolaire...

    Alors permettez-moi de faire un vœu : que 2014 nous voit franchir toutes ces étapes ensemble, unis et toujours plus nombreux.

    Je vous souhaite une très belle année. Alain Rochon, Président

    maj-pf

  • Parkings toulousains : les handicapés ne peuvent plus se garer

    l'article de la Dépêche du Midi du 25 janvier 2014:

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/25/1803176-parkings-toulousains-les-handicapes-ne-peuvent-plus-se-garer.html?fb_action_ids=239940352844762&fb_action_types=og.likes&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582

    LaDepeche.fr_140125_Parkings toulousains_les handicapés ne peuvent plus se garer_1.jpg

     

  • Montrejeau - l'APF va interpeller les candidats

    Article de la Dépêche du Midi du 20 janvier 2014

    montrejeau, municipales, accessibilité

  • Muncipales : L'appel des Paralysés de France

    Article de la Dépêche du Midi du 21 janvier 2014 :

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/21/1799184-l-appel-des-paralyses-de-france.html

    LaDepeche.fr_140121_L'appel des paralysés de France_municipales et handicap_1.jpg

  • Manif CISS Mutualité avec l'APF contre les forfaits abusifs de certaines cliniques

    Lundi 13 janvier, l'APF Haute Garonne était mobilisée devant la clinique Ambroise Paré, à Toulouse, à l'appel du CISS (Collectif Interassociatif Sur la Santé) et de la Mutualité Française contre le forfait de 9€ facturé par certaines cliniques de manière abusive. Et pour informer les patients de leur droit à refuser ce forfait, nouvel impôts sur la santé.

    Voir l'article de la Dépêche du Midi du 14/1 :

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/01/14/1793687-grogne-contre-le-forfait-abusif-de-la-clinique-pare.html

    et le reportage du journal 19/20 de France 3 Midi-Pyrénées du 13/1/14 : avancer à 5 mn 15 jusqu'à 7 mn :

    http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_midi_pyrenees_,95524607.html

    et le reportage sur France bleu Toulouse du 14/1/14 :

    http://www.francebleu.fr/infos/toulouse-la-croisade-de-la-mutualite-francaise-et-d-associations-d-usagers-contre-les-forfaits-medic-1182766

     

    extrait reportage France 3 :

    ciss,clinique,forfait

  • Interview France Bleu Toulouse / handicap et municipales

    Extrait du journal de 7h du 8 janvier 2014 de France Bleu Toulouse

    au sujet de la campagne de l'APF sur les municipales en Haute Garonne avec la lettre ouverte au candidats

    en savoir plus sur la campagne :

    http://dd31.blogs.apf.asso.fr/municipales-2014-et-handicap-en-haute-garonne.html

    Ecoutez le reportage avec l'interview d'Odile MAURIN, Représentante Départementale de l'APF 31 :


    podcast

  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE : Accessibilité en France : 40 ans d'échec et bientôt 10 de plus !

    Alors que la concertation nationale sur les agendas d'accessibilité programmée (Ad'AP) s'est achevée hier, l'Association des paralysés de France (APF) et la FNATH tiennent à faire part de leur profonde inquiétude devant les options proposées pour rendre la France accessible.

    En dépit de trois lois (dont la première date de 1975), faisant de l'accessibilité une
    obligation nationale, les pouvoirs publics n'ont pas accompagné ce cadre législatif par une impulsion politique et financière et une grande majorité des acteurs ont joué la carte de l'attentisme !

    Aujourd'hui l'APF et la FNATH font l'amer constat que l'échéance d'accessibilité de la France pour 2015 ne sera pas respectée et que les personnes en situation de handicap devront encore patienter entre 3 et 10 ans pour pouvoir vivre comme des citoyens ordinaires !

    L'APF et la FNATH refusent cette solution inacceptable !

    Après 40 ans d'attente, les 9,6 millions de personnes en situation de handicap', les personnes âgées, les parents avec poussettes, les femmes enceintes et les 91% de
    Français qui considèrent que l'accessibilité est un enjeu de société qui concerne tout le
    monde2, ne peuvent plus attendre !

    Aussi, l'APF et la FNATH, qui ne peuvent accepter de tels délais, demandent au Premier
    ministre que les échéances soient effectivement resserrées afin de permettre la
    participation pleine et entière de tout un chacun à la vie de la Société française.

    Lire la suite : http://presse.blogs.apf.asso.fr/positions-revendications/

  • Appel à candidature - Election au conseil d'administration

    Bonjour,

    Début décembre, le lancement de l’Appel à participer vous annonçait l’élection au conseil d’administration pour 2014. En effet, tous les trois ans, la moitié des membres du conseil d’administration est renouvelée.

    Ainsi, douze administrateurs sont appelés à être élus pour un mandat de six ans (2014 – 2020).

    L’appel à candidature vient d’être lancé dans le numéro de janvier

    2014 du magazine Faire Face ; il précise la mission de l’administrateur

    APF et les modalités de candidature. 

    Vous pouvez également télécharger l'appel à candidature en cliquant ici

  • Démocratie interne APF: Tous les adhérents sont invités à donner leur avis

     

    10 ans après une Démocratie, Ensemble : une nouvelle étape à construire

     

    En juin 2003 au congrès de Toulouse, les adhérents de l'APF adoptaient le projet « Démocratie, Ensemble ».Sa mise en œuvre a renforcé notre démocratie représentative et participative en donnant à l'adhérent la possibilité d'être acteur et d’être associé aux réflexions et décisions prises lors des assemblées départementales, des conseils départementaux, des conseils APF de région, des commissions nationales, des groupes relais et des groupes initiatives.

     

    Suite aux souhaits exprimés par des élus régionaux et départementaux de revisiter« Démocratie, Ensemble », le Conseil d’Administration a estimé que la réforme devait être poursuivie, tout en tirant les enseignements de ces dix premières années. Il a proposé à l’Assemblée Générale de Chartres de confier à un comité composé principalement d’adhérents élus locaux, sous la responsabilité de l’un d’entre eux et dans une démarche participative, les missions suivantes :

    ü  Evaluer le dispositif démocratique actuel,

    ü  Proposer des améliorations de notre vie démocratique,

    ü  Identifier les moyens et les ressources à mobiliser en ce sens.


    Mot du Président

     

    Chers amis,

     

    Suite à la motion n°5 adoptée à l’AG de Chartres, le comité UNEDE (Une Nouvelle Etape de Démocratie Ensemble) qui a reçu mission de mettre en œuvre cette motion s’est réuni et a commencé ses travaux sous la responsabilité de Jacky Decobert (RD du Val d’Oise).

     

    La première étape de cette mission est d'évaluer le dispositif démocratique actuel. Le comité UNEDE a mis au point un questionnaire  afin de vous permettre d’exprimer vos points de vue et vos propositions d’évolution de notre vie démocratique.

     

    Par la suite, pour donner vie aux réponses à ce questionnaire, le comité organisera des rencontres avec les élus de différentes délégations (au moins une par région) et avec les membres des commissions nationales. Il rencontrera également des directeurs de délégation.

     

    Je vous remercie d’apporter votre aide à ce travail que je soutiens, avec le conseil d’administration,  et dont la conclusion permettra au comité de proposer divers axes d’améliorations nécessaires à la vie démocratique de l’APF.

     

                                                                                                                                                                 Le Président, Alain Rochon

     

    S'ouvre aujourd'hui la première étape pour évaluer le dispositif démocratique actuel. Ainsi, jusqu'au 9 février 2014, tous les adhérents qui le souhaitent sont invités à répondre à un questionnaire en ligne, auquel vous aurez accès en suivant le lien suivant :
    https://docs.google.com/forms/d/1JUOGroMNN0Bg26dITcXxvk1A4lwH0xX04akK3SLMg6Y/viewform