• Votez pour les élections du Conseil d'Administration de l'APF !

    Election du conseil d’administration de l’APF

    Vous êtes adhérent à l’APF :  Faites entendre votre voix !
    V o t e z entre le 15 mai et le 20 juin 2014 pour élire 12 administrateurs
     
    22.pngDu 15 mai au 20 juin 2014, 25 000 adhérents sont appelés à élire 12 administrateurs de l’APF. Le vote se fait par correspondance, ainsi mi mai, un bulletin de vote est adressé personnellement à chaque adhérent. Pour voter, vous devez être adhérent depuis au moins le 20 juin 2013 et être à jour de cotisation.

    Par ce vote, 12 administrateurs seront élus jusqu’en 2020, ils rejoindront 12 autres administrateurs élus en2011 jusqu’en 2017, pour former le conseil d’administration.

    Les administrateurs contribuent à la définition et à la mise en œuvre des orientations politiques de l’APF, dansle cadre du projet associatif « Bouger les lignes, pour une société inclusive ! » Chaque administrateur œuvre ainsi à la participation sociale des personnes en situationde handicap et de leur famille. Ils participent également aux orientations budgétaires et financières de l’APF.
  • Questionnaire APF aux candidats aux élections européennes 2014 pour le Sud-Ouest

    images.jpgLes Conseils APF des région Aquitaine/Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées ont interpellé les candidats aux élections européennes du Sud-Ouest sur leur politique en matière de handicap.

     

    Une lettre a été envoyé à l'attention des candidats aux élections européennes du Sud-Ouest, avec 5 questions (reprise adaptée du manifeste du FEPH).

    La lettre envoyée :

    APFMP_Aquitaine_LR_140517_lettre et questions APF aux candidats aux élections européennes du SudOuest.pdf

    Le manifeste du FEPH (Forum Européen des Personnes Handicapées) :

    FEPH_1401_élections européennes 2014_manifeste FEPH.doc

    Retrouvez les réponses sur :

    http://brmidipyrenees.blogs.apf.asso.fr/archive/2014/05/21/elections-europeennes-2014-69896.html

     

    4 bonnes raisons d’aller voter aux élections européennes le 25 mai prochain :
    1. le Parlement européen est la seule institution de l’Union européenne à être directement élue par les citoyens
    2. le Parlement européen vote des législations ayant un impact sur mon quotidien
    3. je choisis un projet politique pour l’Europe
    4. mon vote contribuera – pour la 1ère fois - à désigner le prochain président de la Commission européenne
    Sur le chemin des urnes européennes, le mouvement européen des personnes handicapées vote pour l’inclusion.
    Le Forum européen des personnes handicapées pour les questions européennes (FEPH) rappelle que les personnes handicapées doivent être des citoyens comme les autres. Il est nécessaire d’insister sur le droit de chacune personne à prendre des décisions pour elle-même, au moment ou l’Europe entre dans sa septième année d’une crise économique dont les effets ont été dévastateurs sur la vie des personnes handicapées.

    Plusieurs enjeux :

    - la sortie du premier rapport sur la Convention ONU par les Institutions Européennes,

    - l'Acte Européen sur l'accessibilité

    - la directive sur la non discrimination

  • Suites du rassemblement national APF pour l'accessibilité 13 mai Paris

    Un petit retour en images sur la rassemblement national APF à Paris du 13 mai 2014 pour l'accessibilité intitulé « Liberté - Égalité - Accessibilité : l’appel des 100 ! »

     

    Croizon3.jpg

     

    Avec quelques photos du rassemblement mais aussi du voyage aller et retour SNCF et du repas des militants de Midi-Pyrénées avec une administratrice.

     

    Retrouvez le texte de la déclaration d'Odile MAURIN, Représentante Départementale de l'APF en haute Garonne :

     APF31_140513_intervention OM sur access_manif 13mai_vdef.pdf

    Les retombées presse :

    http://www.scoop.it/t/liberteegaliteaccessibilite?_tmc=m6gAJowsB1_HCBpTyGy5NZjjzRNblE3lBqjgGYjp65E

    http://www.necoutezpasleslobbies.org/accessibilite-retour-rassemblement-national-du-13-mai-paris-les-mobilisations-en-province/

    Les images sur Facebook :

    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152044194460824.1073741851.256930030823&type=3&uploaded=44

    Retrouvez prochainement toutes les interventions filmées du 13 mai sur la chaîne YouTube de l’APF !

    Et toujours, la pétition à signer !

     

     

     

  • JOURNEE SPORT & SANTÉ : DIMANCHE 25 MAI 2014 DE 11 H À 17 H à Toulouse

    Dans le cadre de la 11ÈME JOURNÉE SPORT & SANTÉ de la ville de Toulouse, le GISH contribuera l’animation de la pétanque avec le club bouliste du Grand Rond ce dimanche 25 mai de 11 h à 17 h (cf. invitation ci-jointe).

    La pétanque sera positionnée à proximité de la buvette du jardin du Grand Rond et des locaux du Pétanque Club : vous nous trouverez donc facilement.

    Plusieurs associations nous aideront à animer la pétanque : Association Avenir Dysphasie, Autisme 31, AFM, APF, La Maison Des Épilepsies.

    Nous proposerons ainsi à tous, enfants et jeunes de 4 à 16 ans, avec ou sans handicap, l’initiation à la pétanque dans le jardin du Grand Rond : concours de points, concours de tirs, …

    Des lots de participation seront remis aux joueurs en herbe avec une surprise pour les plus méritants.

    Parents et accompagnants, vous pourrez aussi, si le cœur vous en dit, faire une petite partie avec les membres du Pétanque-Club du Grand Rond.

    Un moment convivial autour du pique-nique : chaque famille peut apporter son repas froid et nous pique-niquerons ensemble avec plaisir. Ce sera l’occasion de faire connaissance et d’échanger …

    Cette journée, gratuite ouverte à tous, proposera de nombreux stands et activités sportives et ludiques dans 3 jardins : jardin du Grand Rond, jardin Royal et jardin des Plantes.

     

    MairieTlse_1404_info journée sport et santé_25mai14.jpg

    Cette journée offrira la possibilité de découvrir plus de 50 activités gratuites : arts martiaux, escalade, cirque, danse, vélo, VTT, rugby, promenade en calèche, tennis, escrime, golf, canoë, …  Parmi ces 50 activités, la grande majorité pourra être pratiquée par des personnes en situation de handicap. Elles seront animées par des animateurs sportifs : golf, escrime, escalade, cirque, tir à l’arc, pétanque, canoë ...

    Vous trouverez sur le lien suivant le programme détaillé des spectacles avec leurs horaires et leurs natures pour chacun de ces 3 jardins :

    http://www.toulouse.fr/web/sports/-/le-sport-c-est-la-sante-?redirect=%2Fweb%2Fguest

    Et en fichier attaché, le plan de toutes les activités proposées.

    Quelques places de parking réservées aux personnes en situation de handicap seront matérialisées dans le jardin du Grand Rond sur l’entrée des allées Frédéric Mistral.

    Nous vous invitons vivement à venir nous rejoindre et à participer à cette journée conviviale. Venez nombreux en famille avec amis …

    Et nous avons besoin de votre aide pour diffuser cette invitation SVP.

    Bien cordialement,

    Catherine COUSERGUE

    GISH

  • CP : Grand rassemblement pour l’accessibilité mardi 13 mai - « Liberté - Égalité - Accessibilité : l’appel des 100 ! » J - 4 : la mobilisation s’étend !

    Communiqué de presse

     

    Grand rassemblement pour l’accessibilité mardi 13 mai

     

     « Liberté - Égalité - Accessibilité : l’appel des 100 ! » 
    J - 4 : la colère monte, la mobilisation s’étend !

    liberté, égalité, accessibilité

    L’APF organise un grand rassemblement pour l’accessibilité mardi 13 mai de 11h à 15h, place de la République à Paris.

    Cent représentants APF venus de toute la France prendront la parole pour exprimer leur colère et leur refus d’attendre jusqu’à 10 ans de plus pour une France accessible !

    A quelques jours de ce rassemblement, la mobilisation prend de l’ampleur : d’autres associations se joignent à la manifestation et plusieurs villes de France se mobilisent le même jour pour exprimer leur colère ! Ainsi, l’Uniopss, le GIHP et l’Anpihm seront présents place de la République ce mardi et prendront la parole aux côtés de l’APF. Philippe Croizon qui a porté la pétition « Accessibilité : la liberté d'aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus ! » signée par plus de 190.000 personnes sur www.change.org/accessibilite interviendra également lors de ce rassemblement.

    Et afin de permettre à tous de suivre ce rassemblement, l’ensemble de l’événement sera diffusé en direct sur le site www.necoutezpasleslobbies.org ou sur le site de l’APF www.apf.asso.fr.

     

    L’Uniopss (Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux), le GIHP (Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées Physiques) et l’ANPIHM (Association Nationale Pour l'Intégration des personnes Handicapées Moteurs) se joignent à l’APF lors de ce rassemblement pour exprimer leur refus des délais supplémentaires proposés par le gouvernement pour la mise en accessibilité de la France.

    L’APF souhaite atteindre les 200.000 signataires pour sa pétition « Accessibilité : la liberté d'aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus ! » portée par Philippe Croizon qui sera présent pour défendre son « rêve » d’une société entièrement accessible !

     

    La mobilisation s’étend également dans de nombreuses villes en France. Après, Toulouse, Mont-de-Marsan, Orléans, Marseille, Vannes, Vesoul et Belfort, plusieurs villes se mobilisent le 13 mai pour amplifier la portée de cet événement. Ainsi, des manifestations ont lieu à :

    - Nantes : manifestation à 13h devant la préfecture

    - La Roche-sur-Yon : manifestation à 10h30 devant la préfecture

    - Niort : marche de la rue Léon Blum vers la préfecture, départ à 11h

    - Limoges : Rassemblement devant la préfecture à 14h30

    - Bordeaux : RDV à 11h devant le Palais de Justice

    - Bastia : manifestation devant la préfecture le 14 mai à 10h30

    - Lons le Saunier : RDV devant la préfecture le 19 mai à 10h30

    - Montpellier : RDV le 20 mai à 11h devant la préfecture

     

    Et afin de permettre à toutes les personnes ne pouvant pas être présentes le 13 mai de suivre l’événement en direct, un dispositif de retransmission sur Internet est mis en place. De 11h à 15h, les internautes pourront suivre et commenter en direct l’intégralité des interventions et les différentes animations qui auront lieu place de la République, en visionnant la vidéo de live streaming sur www.necoutezpasleslobbies.org ou sur www.apf.asso.fr.

     

    Dossier de presse à télécharger 

     

     

  • PCH en Haute Garonne et informations sur le versement direct au prestataire d'aide à domicile ou le CESU préfinancé


    Les bénéficiaires de la PCH en Haute Garonne ont du recevoir un courrier RAR du Conseil Général leur demandant d’accepter (document à signer) le versement direct de la PCH au service prestataire d’aide à domicile. Et pour les CESU préfinancés, il n'est même pas question de donner son accord.

    Alors que j'avais bien rappelé à Mr SUC-MELLA, directeur de la MDPH, à l'occasion du dernier CDCPH (conseil départemental Consultatif des PH) que le Conseil Général n’avait pas le droit d’imposer le versement direct au prestataire de la PCH ni les CESU préfinancés, et qu’il devrait laisser le choix à l’usager.

    Malheureusement la rédaction du courrier  ne laisse pas vraiment le choix à l’usager.

    C'est pourquoi je rappelle aux adhérents et aux personnes concernées qu’ils restent libres de leur choix et ne sont pas obligés de signer et retourner le document. Et pour les CESU d'accepter cette modalité.

    Sachant que pour les CESU, l'usager qui les accepte devra quand même continuer à déclarer et payer séparément les charges sociales.

    Personnellement, je répondrai au courrier en inscrivant la mention suivante :

    « Je refuse que le CG verse la PCH directement au service prestataire d’aide à domicile, conformément aux articles L245-8 et R-245-68 du code de l'action sociale et des familles. »

    Pour le CESU, nous vous conseillons de faire une lettre RAR au CG indiquant :

    « Je refuse que le CG me verse la PCH en CESU préfinancés, et demande le maintiend uvirement sur mon compte, conformément aux articles L245-8 et R-245-68 du code de l'action sociale et des familles. »


    Néanmoins cette solution de CESU préfinancé ou du versement direct au prestataire peut convenir à certains usagers, notamment ceux qui ont du mal à gérer des sommes importantes sur leur compte, ou qui veulent simplifier le contrôle d’effectivité. Il ne s’agit pas d’inciter tout le monde à refuser ces nouvelles modalités, mais il faut s’assurer que les gens soient d’accord et qu’ils puissent aussi changer d’avis et revenir au versement direct.

    Quant aux « menaces » d’un contrôle d’effectivité mensuel ou trimestriel, il sera difficile à défendre sur le plan juridique par le CG, alors que jusqu'à maintenant ce contrôle était annuel. Les usagers ne doivent donc pas avoir peur de faire leurs propres choix. L’avis du service juridique de l’APF a été pris sur ces questions.

    N'hésitez pas à nous solliciter et nous prévenir si vous subissez des pressions pour accepter une solution qui ne vous conviendrait pas.

    Odile MAURIN
    Représentante Départementale de l'APF en Haute Garonne
    Vice-présidente du CDCPH 31, membre de la CMEX 31 et de la CDAPH 31

  • Journée sport et santé le 25 mai à Toulouse

    Invitation de la Mairie de Toulouse et du GISH (Groupement Interassociatif Scolarisation et Handicap)

    sport, santé, Toulouse

    GISH_1404_invitation journée sport et santé Mairie Tlse_25mai14.jpg

  • Portes ouvertes serres municipales de Toulouse les 3 et 4 mai

    Invitation du GISH (Groupement Interassociatif Scolarisation et Handicap) dont fait partie l'APF

    Animations et ateliers gratuits

    jardin, serres,

  • Participez au grand rassemblement national pour l’accessibilité le 13 mai à Paris !

     

     

  • CP : Plan d’économies : Un plan qui aggrave qui aggrave la précarité des personnes en situation de handicap !

    Le jeudi 17 avril 2014
    COMMUNIQUE DE PRESSE

    PLAN D’ECONOMIES DE 50 MILLIARDS D’EUROS
    Un plan qui aggrave la précarité des personnes en situation de handicap !


    L’Association des paralysés de France (APF) déplore les annonces faites hier par le
    Premier ministre dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros, qui impactent
    les ressources, déjà faibles, des personnes en situation de handicap !


    Si l’AAH (allocation adulte handicapé) n’est pas gelée, elle n’en reste pas moins largement
    sous le seuil de pauvreté ! Et une augmentation du niveau de l’inflation ne constitue en
    aucun cas une amélioration du pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap !
    Quant aux pensions d’invalidité, elles sont purement et simplement gelées jusqu’en octobre 2015, soit une perte sèche de pouvoir d’achat pour les nombreuses personnes en situation de handicap qui en bénéficient !


    L’APF demande au Premier ministre que les pensions d’invalidité et les retraites les plus
    faibles ne soient pas gelées et qu’une réponse concrète et durable à la précarité des
    personnes en situation de handicap soit apportée dans le cadre de la mission de François
    Chérèque sur la pauvreté.


    L’association rappelle qu’elle demande la création d’un revenu égal au montant du SMIC
    brut et soumis à cotisations pour toutes les personnes ne pouvant pas ou plus travailler.
    L’APF rappelle que les personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidantes et ne pouvant pas ou plus travailler sont déjà soumises à de nombreux frais supplémentaires - forfait hospitalier, franchises médicales, fiscalisation des indemnités accident du travail, déremboursement de certains médicaments, hausse du coût des mutuelles, inflation. Geler les pensions d’invalidités et les retraites sous le seuil de pauvreté et indexer l’AAH sur le niveau de l’inflation, c’est maintenir ces personnes sous le seuil de pauvreté, voire aggraver la situation de précarité de certaines !


    Ainsi, l’APF demande que les pensions d’invalidité des personnes bénéficiaires de l’ASI (allocation supplémentaire d’invalidité qui concerne les personnes ayant une pension d’invalidité en-dessous de l’AHH) ne soient pas gelées, ainsi que les retraites et pensions d’invalidités en dessous du seuil de pauvreté.


    L’association rappelle que les pensions d’invalidité et les retraites sont déjà gelées depuis avril 2013 et soumises pour la plupart d’entre elles, à une nouvelle taxe, la CASA (contribution de solidarité pour l’autonomie) depuis début 2013 !


    Aujourd’hui, cette question de la précarité des personnes en situation de handicap ne peut plus être évincée par le Premier ministre et son gouvernement. Les récents chiffres concernant le taux de chômage des personnes en situation de handicap (+100% de travailleurs handicapés au chômage depuis 2007), les très faibles ressources des personnes ne pouvant pas ou plus travailler en raison de leur handicap ou de leur état de santé, les restes à charge des frais de santé et de compensation doivent faire l’objet de réponses concrètes et adaptées, d’urgence !

    L’APF demande au Premier ministre de prendre en compte ces questions et de les inscrire
    dans l’agenda social ainsi que dans le cadre de la mission de lutte contre la pauvreté de
    François Chérèque afin d’apporter des propositions concrètes lors de la Conférence
    nationale du handicap de cet automne.

    Aucune raison économique ou budgétaire ne peut justifier l’indignité à l’égard des
    personnes les plus fragiles !


    L’APF rappelle qu’elle revendique, depuis de nombreuses années, la création d’un revenu
    d’existence au moins égal au montant du SMIC brut et soumis à cotisations pour toutes les personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante ne pouvant pas ou plus travailler. Ce revenu doit être indépendant des ressources du conjoint, du concubin, de la personne avec laquelle un pacte civil de solidarité a été conclu, ou encore des personnes vivant sous le même toit, et ce, quel que soit le lieu de vie (domicile propre, établissement, chez un tiers).


    Contact presse :
    Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

  • Lettre du comité UNEDE aux adhérents APF

    A l’attention de l’ensemble des adhérents de l’Association des Paralysés de France.
    Paris, le 30 avril 2014


    Chers adhérents, chers amis,
    Les 13 membres du comité UNEDE arrivent à un moment important du travail engagé il y a maintenant 10 mois, suite à l’adoption de la motion 5 à l’assemblée générale de Chartres, le 29 juin 2013.


    Ainsi le 24 mai, quatre d’entre nous rencontrons le conseil d’administration pour rendre compte de notre travail. Suite aux constats et propositions que nous leur soumettrons, les membres du conseil d’administration présenteront des motions à l’assemblée générale d’Amiens (le 28 juin 2014). Cette date marquera la fin de la mission UNEDE, et, nous l’espérons, le début d’une nouvelle démocratie à l’APF, « toujours plus transparente, plus réactive, plus participative », ainsi que le projet associatif l’appelle de ses voeux !

    L’assemblée générale d’Amiens sera également le moment pour nous de vous faire part de l’ensemble des conclusions de nos travaux.
    Par ce courrier, nous tenions à remercier chacun d’entre vous : adhérents, bénévoles, élus locaux et nationaux, salariés…, pour votre implication et vos contributions à cette démarche. Depuis le début de notre mission, nous nous sommes attachés à organiser une consultation la plus large possible, afin que les conclusions de nos travaux reposent avant tout sur les réalités et les difficultés que vous vivez au quotidien, car c’est vous qui faites vivre et nourrissez chaque jour notre démocratie interne.

    C’est ainsi que nous avons organisé une enquête sur notre démocratie, à laquelle plus de 1000 adhérents ont répondu. Avant même que la totalité des résultats de cette enquête ne vous soit présentée, sachez que plus de 75 % d’entre vous considèrent que la raison essentielle de leur adhésion à l’APF est la défense les droits des personnes en situation de handicap et de leur famille, et que plus de 30 % estiment ne pas être suffisamment consultés sur les orientations prises par l’APF. Ainsi, ces 1000 questionnaires sont venus enrichir les échanges et débats que nous avons eus avec vous.

    En effet, au cours de ces derniers mois, nous avons organisé 27 rencontres sur tout le territoire qui ont réuni une grande partie des conseils départementaux. De plus, nous avons rencontré une trentaine de directeurs de délégation, l’ensemble des commissions nationales, ainsi que diverses instances nationales. Parmi vos nombreuses propositions, arrive en tout premier lieu, le souhait d’une plus grande transparence et une meilleure définition du rôle de chacun.
    Pour tout cela, pour votre investissement, votre écoute, votre accueil, la qualité de nos échanges… Merci !

    Nous sommes bien conscients des attentes que cette mission a pu générer, et pouvons vous assurer que nous ferons en sorte que des propositions et des améliorations concrètes vous soient proposées lors de l’assemblée générale d’Amiens.

    Nous profitons de ce courrier pour vous dire que vous pouvez encore vous exprimer si vous n’avez pas encore eu l’opportunité de le faire : pour cela, vous pouvez remplir une grille d’entretien semblable à celles que nous avons utilisées lors de nos rencontres (voir document ci-dessous).

    Dans l’attente de vous revoir ou de vous rencontrer à Amiens, je vous adresse, chers amis, mes plus cordiales salutations.
    Jacky Decobert
    Responsable du comité UNEDE