20/12/2014

Interpellation et remise d'une pelle d'or à Marie PROST-COLETTA Déléguée ministérielle à l'inaccessibilité

pelle d'or, Prost-ColettaColloque de l’ORT (observatoire régional des transports) Midi-Pyrénées : "Défis de l’accessibilité dans les transports publics en 2015 le 19 décembre 2014"

Remise d’une pelle d’or à Marie PROST-COLETTA         

Voici le texte de l'interpellation de Mme Marie PROST-COLETTA, déléguée ministérielle à l'(in)accessibilité. sur un ton caustique, humoristique mais amer face aux dégâts occasionnés pour la mise en accessibilité de ce pays par cette femme et sa politique à la botte des pire lobbies et du gouvernement de la honte :

"Bonjour, Je me présente Odile MAURIN représentante départementale de l’APF, présente pour le Collectif régional pour une France accessible à tous.

L’observatoire régional des transports de Midi-Pyrénées s’honore aujourd’hui de de la présence de Madame Marie PROST-COLETTA, déléguée ministérielle à l’inaccessibilité, récemment élevée au rang d’officier de l’ordre national du mérite ! À juste titre, tant son œuvre pour la mise à mort de la loi de 2005 sur l’accessibilité est remarquable.

C’est la raison pour laquelle nos associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles ont tenu à être présentes pour se prosterner devant leur bienfaitrice et lui remettre le cadeau qu’elle mérite.

En effet, Madame PROST-COLETTA, nous vous devons la mise à mort de la loi de 2005 sur l’accessibilité. Grâce à vous, nous serons encore nombreux à rester enfermés chez nous, prisonniers de logements inaccessibles !  Nous ne subirons pas non plus la cohue des transports en commun, sauf si nous avons la malchance d’habiter à proximité d’un arrêt rendu accessible. Mais rassurez-vous, grâce à l’ordonnance gouvernementale sur l’accessibilité et ses textes d’application, et sa notion d’arrêts prioritaires, cela ne risque pas de nous arriver, surtout si nous habitons en milieu rural ou en zone d’habitation non dense ! Il ne nous restera plus qu’à programmer nos rages de dents, ce qui nous permettra par la même occasion de nous endurcir moralement : quelle chance !

Mais non Madame, ne rougissez pas ! Grâce à vous encore, les enfants en situation de handicap ne seront pas obligés de subir la scolarisation obligatoire de la République, ce qui leur évitera aussi un jour de travailler, et ce qui leur permettra d’avoir le grand bonheur à l’âge adulte de vivre de minima sociaux qui, pour leur éviter tout risque de luxure, se situent largement sous le seuil de pauvreté !"

Lire la suite en cliquant sur ce lien

La vidéo :

 

Une 2e vidéo lors du colloque :

interpellation sur les élévateurs de la gare Matabiau à Toulouse, toujours en panne, et sur le financement des gares SNCF de Midi-Pyrénées, avec 40 millions d'euros prévus initialement dans le CPER contrat de plan Etat - région mais finalement abandonnés : réponse du vice-président de la région Midi-Pyrénées, Mr Marziani, en charge des transports

 

19:13 Écrit par APF 31 dans Accessibilité, Conseil Départemental 31, Pouvoirs Publics | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.