La SNCF discrimine ses clients en situation de handicap : L'APF solidaire de Kevin Fermine

L’APF de la Haute Garonne est solidaire du combat de Kevin car l’APF milite pour défendre les droits des Personnes en situation de handicap, notamment en revendiquant l’accessibilité des transports dans notre pays. Sonia Lavenir, représentante départementale, sera présente à la conférence de presse aux côtés de Kevin pour le soutenir.

Communiqué de presse de Kevin

Chaque citoyen a le droit de se déplacer, de voyager et a le droit à l’égalité de traitement quelle que soit sa situation.

Je m’appelle Kévin, j’ai 25 ans, je suis une personne en situation de handicap moteur me déplaçant sur un fauteuil roulant électrique.

Je suis régulièrement amené à prendre le train avec mon chien d'assistance pour la réalisation de mes études, ma vie associative et mes loisirs.

Je voyage très fréquemment dans des trains inaccessibles, où je suis placé au milieu du passage empêchant le passage des autres passagers, les obligeant à m'enjamber. De plus, très souvent je

ne pas accéder aux toilettes car ceux-là manque d'accessibilité, mon fauteuil ne rentrant pas dedans et même souvent les passages pour m'y rendre sont très étroit.

Si bien, que lors de mes voyages de Toulouse à Paris, je suis forcé de me retenir pendant presque 6 heures, s'il n'y a pas de retard …

Je n'ai pas non plus accès dans les T.G.V. au service de restauration, celui-ci se trouvant dans un autre wagon que le mien, les allées pour m'y rendre sont trop étroites pour que je puisse y passer avec mon fauteuil roulant ou à l'étage.

Enfin, les boutons d'"assistance" sont très souvent désactivés et je dois demander aux contrôleurs du train leurs activations, tâche que bien souvent les contrôleurs ne savent réaliser Suite à ces faits répétitifs qui se produisent encore aujourd’hui j’ai décidé avec l’assistance de Maître NAKACHE, mon avocat, de déposer plainte et de saisir le Tribunal Administratif, afin que l’on reconnaisse qu’il n’est pas possible de maltraiter de cette façon les personnes en situation de handicap, alors que nous sommes tous des citoyens égaux, libres de se déplacer, tel que le prône notre Constitution. Sachant que nous payons nos billets au même prix que les autres voyageurs…

Je vous donne rendez-vous pour une conférence de presse le mardi 24 janvier 2017 à 14h00.

Je serai devant la gare de Toulouse-Matabiau, en présence de mon avocat, pour communiquer sur cette affaire.

Contact Presse : Kévin Fermine – kevin.fermine@yahoo.com – 07.78.39.09.52        

Écrire un commentaire

Optionnel