FIPHFP / Réduction inacceptable de la contribution des universités : le gouvernement persiste et signe !

Dans un courrier adressé au Premier ministre, les 7 organisations syndicales et 8 associations représentatives qui siègent au Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) dénoncent la « spoliation » du FIPHFP qui « fait suite à l'annonce, au mois d'août dernier, de la Ministre en charge de l'enseignement supérieur, de prorogation pour 2016, de l'exonération des universités d'une partie de leur contribution au FIPHFP. »

L'APF avait déjà à l'époque condamné cette mesure considérant que le handicap doit cesser d’être la variable d’ajustement systématique et opportuniste des politiques publiques.

Cette nouvelle décision pour 2017 est inacceptable. Elle « démontre une ignorance totale du fonctionnement du FIPHFP et dénote d'un mépris certain pour les personnes en situation de handicap. »

Les syndicats et associations représentatives demandent donc au Premier ministre de reconsidérer cette décision, de trouver d’autres voies pour financer la sécurisation des campus universitaires et d’assurer la sécurisation du financement du FIPHFP.

Pour lire le courrier, cliquez ici

Écrire un commentaire

Optionnel