Santé - dépendance - médical - Page 5

  • Le 114, Nouveau numéro d'urgence pour les personnes en difficultés d'audition ou d'élocution

    sourd.jpgAprès le 112, le numéro d'urgence international à composer depuis les portables, voici le 114 !

    Plus besoin d'aller chercher une personne entendante ou qui parle, pour pévenir les services de secours, pompiers, gendarmerie, police et SAMU. Le 114 est un numéro gratuit, accessib le 24/24h, 7/7jours par SMS ou FAX.

    Lire la suite

  • A 17 ans, il invente une prothèse de bras 160 fois moins coûteuse que celles déjà commercialisées

     

     Corentin Vilsalmon19 août 2013


    Âgé d’à peine 17 ans, ce jeune prodige américain a conçu une toute nouvelle prothèse pour bras grâce à une imprimante 3D. L’avantage se trouve dans son coût de production : elle est plus de 160 fois moins chère que les autres disponibles sur le marché !


    Easton LaChappelle est un petit génie américain originaire de l’état du Colorado. Rien qu’en s’aidant d’Internet et en utilisant une imprimante 3D, ce jeune garçon de 17 ans a développé une prothèse de bras fonctionnelle… Et c’est également son coût de production qui fait parler d’elle : 500 $ (377 €) au lieu de 80 000 $ (60 327 €), soit plus de 160 fois moins cher que celles qui sont actuellement disponibles sur le marché.


    Tout a commencé lorsque l’adolescent avait 14 ans. A l’époque, il souhaite construire un bras articulé et animé fait de LEGO, mais n’est pas totalement en mesure de le faire. Pourtant il ne se décourage pas et présente un bras articulé pouvant fermer et ouvrir la main au Salon des Sciences de l’État du Colorado, dont il remporte le 3ème prix. C’est lors de ce salon qu’Easton rencontre une petite fille de 7 ans portant une prothèse très coûteuse (80 000 $). C’est à partir de ce moment-là que le jeune homme décide de concevoir une alternative beaucoup moins chère.

     

    Pour lire l'article en entier, avec photos veuillez cliquer ici

  • Rapport de Pascal Jacob sur l'accès aux soins et à la santé des personnes handicapées

    Rapport.jpgRemise du rapport sur "l’accès aux soins et à la santé des personnes handicapées", par Pascal Jacob à Marisol Touraine et Marie-Arlette Carlotti, jeudi 6 juin 2013. 

    Il n’y a pas de bons soins sans bon accompagnement, il n’y a pas de bon accompagnement sans bons soins. 

    La loi de Février 2005 a introduit une approche du handicap radicalement nouvelle dans notre société. Cette approche n’a pas encore développé toutes ses conséquences. 

    Parallèlement, nous avons constaté qu’un problème reste à régler : c’est celui de l’accès aux soins. Au-delà des obstacles géographiques, d’un rationnement par la file d’attente et des renoncements aux soins pour des raisons financières, on constate aujourd’hui, d’une manière générale, que les professionnels de santé n’ont pas été préparés à accueillir et à prendre en charge les personnes handicapées dans leurs spécificités. 

    Consulter :

    Le rapport sur "l'accès aux soins et à la santé des personnes handicapées"

    La synthèse du rapport sur "l'accès aux soins et à la santé des personnes handicapées"

    Le communiqué de presse

    Source : sante.gouv.fr

    Blog 16/07/13 - Pierre F

     
  • 18 Juin 2013 - Forum des Associations de la maison des usagers de l’hôpital Rangueil

    CHUTlse_130618_photo stand APF forum asso_maison usagers _Rangueil.jpg

    Lire la suite

  • Unicef : des vidéos réalisées par des jeunes pour sensibiliser au handicap

    Le 30 mail’Unicef a rendu son rapport 2013 intitulé

    "La situation des enfants dans le monde 2013" consacré aux enfants handicapés.

    Objectifs ? Rappeler que ces enfants ont les mêmes droits que les autres et qu’ils doivent jouer un rôle à part entière dans la société.


    Selon ce rapport, appuyer davantage l’intégration des enfants handicapés contribuerait à vaincre la discrimination qui les relègue aux marges de la société. Valoriser leurs aptitudes et leur potentiel serait bénéfique à l’ensemble de la société. C’est pourquoi,l’Unicef sensibilise au handicap en diffusant, via les réseaux sociaux et son site internet, des vidéos réalisées par des jeunes, dans le cadre d’un concours baptisé "It’s about abilities !" (C’est une question de capacités !).


    Source : Katia Rouff de Faire Face



     Autres vidéos visibles ICI

  • Blagnac. Journée de la sclérose en plaque

     

    Emilie Schmit (à droite) l’une des intervenantes de la journée, accueillie par Béatrice Picavet de la coordination Midi-Pyrénées de la sclérose en plaques. / Photo DDM, J.-C. P.

    Emilie Schmit (à droite) l’une des intervenantes de la journée, accueillie par Béatrice Picavet de la coordination Midi-Pyrénées de la sclérose en plaques. / Photo DDM, J.-C. P. 

    Ce dernier samedi, l’Afsep (Association Française des Sclérosés en Plaques), l’Apf (l’Association des Paralysés de France), la Lfsep (Ligue Française contre la Sclérose en plaques) et le réseau de santé Mipsep (Midi-Pyrénées Sclérose en Plaques), ont organisé une journée de la Maison de la sclérose en plaques, à l’hôtel Park & Suites de Blagnac.

    Plus de 200 personnes ont assisté aux différentes conférences et participé aux ateliers, sur le thème «Les 5 sens et la sclérose en plaques». Passant successivement en revue diététique et nutrition, activité physique, aspects juridiques, art-thérapie, et socio-esthétique, les intervenants ont développé tous les aspects et le contexte de cette maladie, les visites à la maison intelligente, sur le site de l’Iut illustrant la recherche dans le domaine.

    Au titre des nouveautés, le docteur Emilie Schmit a exposé l’évolution des traitements par voie orale, la prise de fumarate, et d’un nouveau principe actif (fampyra) dans la prise en charge des patients. Des espoirs qui ne peuvent que renforcer la lutte contre la maladie, son évolution, tout en soulignant le rôle primordial du réseau dans la prise en charge globale des malades.

    Contact Mipsep tél.: 05 62 74 18 79.

    La Dépêche du Midi - Publié le 05/06/2013