21/06/2015

Monsieur le Président MALVY, allez-vous tenir vos engagements ? Conf presse 22 juin 13h30

Monsieur le Président MALVY, allez-vous tenir vos engagements ?
Ou reporterez-vous encore la mise en accessibilité des lycées ?


Conférence de presse lundi 22 juin 13h30 devant le Conseil Régional, 22 Bd Maréchal Juin, Toulouse

accessibilité,malvy,conseil régional,lycées,parole,adap,report
Après avoir tenté un report à 2024, le Conseil Régional est en train de tenter de repousser l’échéance de mise en accessibilité des lycées de la région et du patrimoine immobilier appartenant à la région à 2021 !

version audio :

accessibilité,malvy,conseil régional,lycées,parole,adap,report
podcast


Alors même que le taux de chômage des personnes en situation de handicap atteint 22%, plus du double de la population générale,

alors qu’on reproche aux personnes handicapées le coût de leurs allocations de solidarité,

alors que les personnes en situation de handicap, faute d’accès suffisant à la scolarité et à la formation sont nettement moins qualifiées en moyenne que la population générale,

alors que ces personnes sont demandeuses d’inclusion et d’accès à la vie ordinaire, à la scolarité, au travail, pendant combien d’années encore va-t-on encore continuer d’empêcher d’accéder réellement à la scolarité ?


En effet, nos associations ont découvert par hasard que Monsieur Martin MALVY ne tenait pas les engagements de la région pris lors du Conseil Régional Consultatif des Personnes handicapées (CRCPH) (pas plus que les engagements pris en 2008 et 2012) et qu’il comptait faire voter lors de l’assemblée plénière du Conseil Régional du 22 mai, un rapport  concernant l'approbation des Ad’AP (Agenda d'Accessibilité Programmé) des lycées et des bâtiments de la région, avec un report de la mise en accessibilité à 2021, alors qu’il s’agit d’une compétence obligatoire de la région.


Nos associations qui ont participé aux groupes de travail concernant la mise en accessibilité des lycées de la région avaient défendu un délai maximum pour la mise en accessibilité de l'ensemble des lycées en 2017, soit 3 ans de plus que le délai déjà donné par la loi de 2005 et non tenu, et alors que nous sommes très en retard sur le reste de l’Europe.


Quant à la région, elle avait présenté en 2012 une programmation budgétaire pluriannuelle de mise en accessibilité de ces lycées sur la période 2012 à 2019, soit déjà 4 ans de plus que l’échéance légale de 2015, marque d’un manque de vision de l’avenir et des besoins.

Mais le 18 mai 2015, en plénière du Conseil Régional Consultatif des Personnes handicapées, on est même allé jusqu'à nous parler de 2024 comme nouveau délai !


Les associations ont donc refusé tout net, et le vice-président de la région en charge des solidarités nous a finalement fait savoir que la région était revenue au délai initial de 2019. Déjà peu acceptable compte tenu des moyens de la région, et surtout des besoins alors que l'accès à la scolarité est indispensable à l'inclusion de tous.


Or le rapport reçu pour l'assemblée plénière du 22 mai est en contravention avec les engagements pris par la région puisque la région demande des délais de 2 périodes de 3 ans jusqu'en 2021. Le groupe EELV s’est engagé à déposer des amendements et s'ils ne sont pas acceptés, à voter contre le rapport. Ils devraient être suivis par d'autres groupes politiques.

Les associations et organisations membres du Collectif régional pour une France accessible à tous demande à la présidence de région de revenir à un délai maximal ne dépassant pas fin 2017. Soit 3 ans  de plus que prévu et promis, après 40 ans de retard !


Les associations et organisations membres du Collectif régional pour une France accessible à tous
Toulouse le 22 juin 2015


Contacts :
Odile MAURIN 06 68 96 93 56 odile.maurin@apf31.fr

Les commentaires sont fermés.