28/06/2015

Le Conseil Régional renonce (pour l'instant) à reporter encore l'accessibilité des lycées !

Les associations du Collectif Régional pour une France accessible à tous tenaient une conférence de presse devant le Conseil Régional Midi-Pyrénées le 22 juin 2015 à 13h30. Pour, à l'occasion de l'assemblée plénière du Conseil régional, demander à Martin MALVY de respecter les engagements de la région et de ne pas reporter encore la mise en accessibilité des lycées de la région à 2021, voire 2024 !

conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectifconseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif

 

 

 

 

 

 


Pour rappel, les obligations de mise en accessibilité datent de 1975 et la loi de 2005 a fixé comme échéance 2015. Mais en 2012, le Conseil Régional votait une délibération programmant la mise en accessibilité des lycées sur une période 2013-2019.

version audio :
podcast

conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif

 

 

 

 

Vidéo de Stéphane Lagoutière de France Handicap Infos
http://www.france-handicap-info.com/index.php
au conseil Régional Midi-Pyrénées à l'occasion de l'Assemblée plénière du 22 juin 2015 où était présenté au vote un rapport reportant la mise en accessibilité des lycées et du patrimoine immobilier de la région. Film de l'intervention non autorisée d'Odile MAURIN Représentante Départementale de l'APF, s'exprimant pour le Collectif régional pour une France Accessible à tous, s'adressant aux conseillers régionaux en leur demandant de ne pas voter ce rapport et exhortant Martin MALVY président à revenir à des délais plus acceptables


En savoir plus sur les motifs (communiqué) : http://dd31.blogs.apf.asso.fr/archive/2015/06/21/monsieur...


Nos associations n'ont jamais entériné cette date de 2019 mais étaient prêtes à accepter (du fait de l'énorme retard pris) au maximum fin 2017, comme date de fin des travaux. Mais Alors que la programmation 2013-2019 a été imposée de fait aux associations, il était hors de question d'accepter de nouveaux délais.

Mais nous apprenions le 22/6 que malgré l'annonce de la conférence de presse et plusieurs messages au Président MALVY, ce dernier maintenait sa décision de présenter le rapport contesté sans modifications, et présentait la région comme exemplaire !


C'est pourquoi Odile MAURIN, représentante départementale de l'APF en Haute Garonne, s'est invitée à cette assemblée au nom du collectif, et a pris la parole sans autorisation pour avertir les conseillers régionaux du recul qui se préparait en catimini.

conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif

 


Rappelant les engagements pris dans le passé par la région et non tenus et invitant les conseillers régionaux à ne pas voter le rapport programmant un nouveau report de la mise en accessibilité des lycées. Rappelant les conséquences que cela a sur l'accès à la scolarité, et donc à terme sur l'accès à l'emploi et à une vie citoyenne, alors que certains reprochent aux personnes handicapées le coût de leurs allocations de solidarité !

conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectifconseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif

 

 

 

 

 

 

 


Pendant ce temps, un petit groupe de militants se massait devant le Conseil Régional avec des banderoles et des cercueils factices demandant à Mr MALVY s'il comptait enterrer l'accessibilité !
Gérard ONESTA, vice président de la région, et François SIMON conseiller régional en charge des solidarités, membres du groupe EELV, rejoignaient alors les militants pour les soutenir, vite rejoint par Guilhem SERIEYS conseiller régional représentant le Front de Gauche.
Puis les représentants associatifs et les militants répondirent à la presse et la conférence pris fin à 14h30.
Les militants pouvant alors suivre les débats retransmis en direct sur le site du Conseil Régional.

conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif
Vers 18h, au moment de l'examen du rapport 16 d'approbation des projets d'ADAP (agenda d'accessibilité programmé) des lycées et des bâtiments de la région, et après les interventions de Martin MALVY et Mme ARTIGALES, prétendant que les lycées et les bâtiments de la région seraient accessibles en 2020 et que la région est exemplaire, un long débat s'est engagé.


François SIMON Faisant valoir que les engagements pris par la région devaient être tenus, sous peine de perdre toute crédibilité, rappelant que les membres du Conseil Régional Consultatif des Personnes Handicapées n'ont jamais donné leur accord à ces nouveaux délais, et encore moins voté pour, contrairement aux affirmations de la région.

conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectifconseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif

 

 

 

 

 

 

 

 


Monsieur MALVY mettant aussi en avant, sans aucun lien, le financement par la région de l'assistante d'Odile MAURIN (APF31) en tant que conseillère du CESER (Conseil Economique, Social et Environnemental) où elle représente le Comité d'Entente Régional. Il est vrai que la région finance cette assistance à temps partiel sans y être obligée par la loi (auparavant les conseillers des CESER bénéficiaient des mêmes droits que les Conseillers régionaux et autres élus en matière de compensation du handicap), et c'est tout à l'honneur de Martin MALVY et de la région, mais en quoi cela s'oppose-t-il à la défense de la mise en accessibilité des lycées sans nouveaux retards ???

conseil régional,accessibilité,lycées,report,assemblée,collectif
De longs échanges eurent lieu, avec des interventions de nombreux conseillers.
La région défendant alors le fait que le problème serait technique, en terme de de possibilités de programmation des travaux, et pas du tout d'ordre financier, la région disant même pouvoir augmenter son financement et raccourcir les délais sur le plan budgétaire ! Ce que nous notons avec satisfaction.
Les Républicains (ex UMP) proposant finalement de ramener le délai à 2018.
Rappelons qu'une région moins en retard que la moyenne ne doit pas pour autant se proclamer exemplaire. Ça aurait pu être le cas si l'objectif affiché avait été tenu depuis 2009.
Cette action du collectif a porté ses fruits puisque après près de 2h de débat, Martin MALVY a finalement retiré le rapport contesté! Voyant qu'il n'aurait pas de majorité pour le voter !
Il reste donc à négocier enfin avec la région afin que l'engagement pris de rendre tous les lycées accessibles d'ici 2019 soit enfin tenu après 40 ans de retard et le non respect de l'échéance de 2015 !
Et que tous ensemble, région et associations, nous puissions mettre en avant, ensemble, le volontarisme de la région !

Retrouvez la vidéo complète de l'Assemblée plénière du Conseil Régional du 22 juin 2015 :
http://www.midipyrenees.fr/-Actualite-Assemblee-Pleniere-du-lundi-22-juin

ou retrouvez les extraits du déroulement de l'assemblée régionale du 22 juin en visionnant la vidéo ci-dessous, avec un extrait du discours du Président MALVY, un extrait de l'intervention du Président du CESER, JL CHAUZY,  puis la réaction de M MALVY lors du débat sur le rapport contesté, les interventions de la rapporteuse Mme ARTIGALES, et les interventions de François SIMON conseillé régional en charge des solidarités, puis de toutes groupes politiques, puis la décision de retrait du rapport :

 

 

Suites médias :

 - Tout Educ : article du 23 juin 2015 : "L'ADAP  des lycées sera réexaminé"
http://www.touteduc.fr/fr/abonnes/article/id-11003-midi-pyrenees-l-agenda-d-accessibilite-programme-des-lycees-ad-ap-sera-reexamine
Télécharger l'article
- La Dépêche du Midi du 23 juin 2015 : "Midi-Pyrénées, de bons comptes dans la corbière de mariage" et à la fin un résumé inexact puis un commentaire rétablissant les faits :
http://www.ladepeche.fr/article/2015/06/24/2131140-midi-pyrenees-de-bons-comptes-dans-la-corbeille-de-mariage.html#xtor=EPR-1
Télécharger l'article
Commentaire APF : "Désolée mais l'information sur la fin de l'article sur les handicapés n'a visiblement pas été vérifiée. Les associations du Comité d'Entente Régional des associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles faisaient une conférence de presse devant le Conseil Régional le 22 juin 2015 à l'occasion de l'assemblée plénière du Conseil régional pour demander à Martin Malvy de tenir parole et de ne pas reporter encore la mise en accessibilité des lycées de la région à 2021, voire 2024 ! en savoir plus : http://dd31.blogs.apf.asso.fr/archive/2015/06/21/monsieur-le-president-malvy-allez-vous-tenir-vos-engagements-82726.html
Et Odile MAURIN, représentante départementale de l'APF en Haute Garonne s'est invitée à cette assemble au nom du collectif et a pris la parole sans autorisation pour avertir les conseillers régionaux du recul qui se préparait en catimini. Ce qui a porté ses fruits puisque après près de 3h de débat, Martin Malvy a retiré le rapport contesté voyant qu'il n'aurait pas de majorité pour le voter ! Il reste donc à négocier enfin avec la région afin que l'engagement pris de rendre tous les lycées accessibles d'ici 2019 soit enfin tenu après 40 ans de retard et le non respect de l'échéance de 2015 !"
- France Handicap Info.fr du 24 juin 2015 : "Midi-Pyrénées reporte le vote des Ad'Ap des lycées, bâtiments et des transports après de vive discussion"
http://www.france-handicap-info.com/index.php?option=com_content&view=article&id=3069%3Amidi-pyrenees-reporte-le-vote-des-adap-des-lycees-batiments-et-des-transports-apres-de-vive-discussion&catid=88%3Acollectivite-territoriale&Itemid=54&lang=fr
- France Bleu Toulouse, interview du 22/5/15

 

Les commentaires sont fermés.