• Repas HandiDon le mardi 19 novembre

    Menu :

    - oeuf mimosa et mâche

    - saumon en croûte et tagliatelles

    - roulé au chocolat

    - café

    Après le repas, initiation aux échecs avec le club d'échec de Toulouse Lardenne

    Tarif : 12 euros (avec 2 tickets Handidon)

    affiche echec final.png

  • Des problèmes avec MOBIBUS ? Faites-le nous savoir !

    Vous avez eu un problème avec Mobibus depuis la mise en place du nouveau logiciel ?
    Faites un signalement à Mobibus ET envoyez-nous un mail nous expliquant votre problème (de réservation, d'annulation, de retard.....) à dd.31@apf.asso.fr pour nous permettre de quantifier les problèmes et d'aller trouver Mobibus avec des arguments concrets (jour, heure, nature du problème rencontré...) pour leur faire remonter notre éventuel mécontentement.

  • Exposition photo "a mon corps dérangeant"

    Nous vous attendons nombreux pour venir admirer cette expo, ode à la différence et à l'amour.

    Venez poser des questions au photographe, qui sera présent au vernissage, ainsi qu'à la soirée on Sex'prime qui suivra, de 19h30 à 21h.

    Affiche on sexprime 18.11.19.png

  • Vers quels médecins se tourner pour obtenir des aménagements aux examens et concours ?

    Voici la liste faite par la CDAPH pour l'année scolaire 2019-2020, en fonction de l'examen ou concours présenté.

    La date limite pour déposer la demande d'aménagement est la date limite d'inscription à l'examen ou au concours.

    Document en pdf

  • PLFSS 2020: de vives inquiétudes sur le libre choix des fauteuils roulants APF

    APF France handicap fait part de ses vives inquiétudes concernant l’article28 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2020. Cet article,actuellement débattu en Séance publique à l’Assemblée nationale,prévoit trois dispositions majeures concernant les fauteuils roulants:

    -une nouvelle procédure de référencement sélectif;-le remboursement des fauteuils roulants «remis en circulation», c’est-à-dire d’occasion;

    -la création d’une consigne fauteuil roulant.

    Si APF France handicap ne peut que souligner les enjeux de réduire le coût des fauteuils roulants (et par conséquent de supprimer tout reste à charge) et de développer le reconditionnement d’aides techniques, elle se doit de souligner que le référencement (qui conduit à la suppression du remboursement de certains fauteuils) et l'obligation de recourir aux fauteuils reconditionnés (le rapporteur du PLFSS de l’Assemblée nationale s’étant déclaré défavorable aux amendements visant à garantir le libre choix) vont, de fait, pénaliser les usagers.

    Pour plus d'informations, lire le communiqué de presse en entier ici.