• Manifestation du 27 mars devant la Préfecture de Toulouse en faveur de l'accessibilité

    27032014199.jpg

    Manifestation du 27 mars à 14h devant la Préfecture de région à Toulouse. Organisée par le Comité d'Entente Régional Midi-Pyrénées des associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles, avec la CORERPA Conférence Régionale des Retraités et Personnes âgées, l’URAF Union Régionale des Associations familiales et la FCPE Fédération des Conseils de Parents d’Élèves.

    Le mot d’ordre : « ACCESSIBILITÉ : 40 ans d’immobilisme, ça suffit ! La liberté d’aller et venir pour tous ne peut pas attendre 10 ans de plus ! »

    Sous l’œil des caméras, symboliquement et physiquement, les manifestants ont commencé un mur de parpaing, cimentés au sol, barrant l’accès à la Préfecture. Le préfet et ses services mis face à l'inaccessibilité, la perte de la liberté d'aller et venir ! En voiture tout au moins...

    Devant près de 200 personnes. Handicapées, âgées, familles avec enfants et poussettes, femmes enceintes, blessés temporaires, personnes chargées de bagages, etc… toutes unis et en colère !

    Le principe même de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est remis en cause par les récentes décisions du Premier Ministre. Alors que la loi de 2005 nous promettait enfin une France accessible en 2015, voilà que le report de cette échéance est désormais envisagé , avec l’introduction de délais supplémentaires de 3, 6 ou 9 ans pour se mettre en conformité, sans encourir de sanctions.

    Les différents organisateurs se sont exprimés au micro et devant les médias (présents moins nombreux qu'à l'habitude à cause d'une très importante actualité locale à la même heure).

    19/20 de France 3 Midi-Pyrénées du 27 mars 2014 :

    L'accessibilité constitue un Droit fondamental, qui ne sera effectif qu'avec la continuité de la chaîne de déplacement et d'activité. Nous voulons vivre dignement et avoir accès comme tout citoyen à la scolarité, au travail, aux transports, à la santé, aux commerces, aux loisirs, à la culture ! Nous voulons une société qui s’adapte réellement au vieillissement de la population !

    Une délégation de 7 personnes représentants le collectif d'organisations (APF, AFTC, GIHP, URIOPSS, URAF, CODERPA, FCPE) dans sa diversité a été reçue en Préfecture pour faire remonter au Premier Ministre les revendications du collectif :

    - une réduction des délais pour les Ad’AP (agenda d’accessibilité programmé) à 1, 2 et 3 ans maximum au lieu des 3, 6 et 9 ans envisagés

    - des sanctions progressives et dissuasives dès 2015 pour les retardataires

    - la non révision des normes à la baisse

    - l’abaissement du seuil réglementaire d'obligation d'ascenseur à R+3 dans les bâtiments d'habitation collectif.

    L'album photos :

    http://dd31.blogs.apf.asso.fr/album/manif-27mars14-accessibilite/

    Reportage de France 3 Midi-Pyrénées (19/20 du 27 mars 2014), commencé le matin aussi avec quelques militants (Anne-Marie NUNES, Anne-Marie DUCLOS, Bertrand DESPOUY, et Odile MAURIN) faisant face à l’inaccessibilité (plusieurs marches) de la pharmacie de nuit de Toulouse, la seule ouverte dans la ville la nuit, le dimanche et les jours fériés. Et poursuivi l’après-midi à la manifestation.

    Juste avant, autre reportage de TLT (Télé Toulouse) et France Bleu Toulouse, avec les mêmes militants à la gare Matabiau, où nous avons été confrontés aux 3 élévateurs de la gare, en panne. Accès au métro et accès aux nouveaux quais interdits aux personnes en fauteuil !

    Journal de TLT :

    https://www.youtube.com/watch?v=K0dK4LQxDnA&feature=youtu.be

     

    France Bleu Toulouse - extrait journal du 28 mars 14 - interviews gare Matabiau :


    podcast

     

    La Dépêche du Midi du 28 mars 2014 :

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/28/1849887-ils-ont-manifeste-pour-l-accessibilite.html

    ToulouseNews.fr du 28 mars 2014 :

    http://www.toulousenews.fr/article.Toulouse-Ils-ont-manifeste-pour-l-accessibilite-des-personnes-handicapees.105725.tlse 

    Handicap-info.fr du 28 mars 2014 :

    http://www.handicap-info.fr/toulouse-manifeste-laccessibilite-personnes-handicapees/

     

    La vie Quercynoise.fr du 26 mars 2014 :

    http://www.laviequercynoise.fr/lapf-du-lot-defile-a-toulouse-49786.html

    Présence d’autres radios.

    La veille, mercredi 26 mars, invitation d'Odile MAURIN, Représentante Départementale de l'APF en Haute Garonne, sur le plateau du journal de 12h de France 3 Midi-Pyrénées le 26 mars 2014.

    https://www.youtube.com/watch?v=lzIXIEj39M8

    Téléchargez le communiqué et le dossier de presse

    Bientôt les vidéos des participants !

  • Quelques points noirs en matière d'accessibilité à Toulouse : déambulation avec les médias

    IMG_1569.JPG

    Accompagnés de journalistes de TLT (Télé Toulouse), France 3 et France Bleu Toulouse, des militants des associations du Comité d'Entente Régional Midi-Pyrénées des associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles, (Anne-Marie NUNES, Anne-Marie DUCLOS, Bertrand DESPOUY, et Odile MAURIN), organisateur de la manifestation prévue le 27 mars à 14h devant la Préfecture de région à Toulouse, ont montré quelques points noirs en matière d'accessibilité à Toulouse.

    Journal de TLT du 27 mars 2014 :

    Visite de la gare Matabiau, où nous avons été confrontés aux 3 élévateurs de la gare, en panne. Accès au métro et accès aux nouveaux quais interdits aux personnes en fauteuil ! Et ce n'est pas un hasard, cela dure depuis des mois et est régulier !

    Puis direction les allées Jean Jaurès, ou nous faisons face à l’inaccessibilité (plusieurs marches) de la pharmacie de nuit de Toulouse, la seule ouverte dans la ville la nuit, le dimanche et les jours fériés.

    L'album photos:

    http://dd31.blogs.apf.asso.fr/album/points-noirs-accessibilite-tlse-27mars14/

     

  • Le plateau du 12/13 de France 3 Midi-Pyrénées : annonce de la mobilisation du 27 mars sur l'accessibilité

    Invitation d'Odile MAURIN, Représentante Départementale de l'APF en Haute Garonne, sur le plateau du journal de 12h de France 3 Midi-Pyrénées le 26 mars 2014.

    Pour évoquer au nom du Comité d'Entente Régional Midi-Pyrénées des associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles, la manifestation prévue le jeudi 27 mars 2014 à 14h devant la Préfecture de région à Toulouse.

    Le mot d'ordre : "40 ans d'immobilisme, ça suffit ! La liberté d'aller et venir pour tous ne peut pas attendre 10 ans de plus !"

     

    Manif lancée par le Comité d’Entente Régional (CER) Midi Pyrénées des associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leurs familles, la CORERPA Conférence Régionale des Retraités et Personnes âgées, l’URAF Union Régionale des Associations familiales et la FCPE Fédération des Conseils de Parents d’Élèves.

    Le principe même de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est remis en cause par les récentes décisions du Premier Ministre. Alors que la loi de 2005 nous promettait enfin une France accessible en 2015, voilà que le report de cette échéance est désormais envisagé , avec l’introduction de délais supplémentaires de 3, 6 ou 9 ans pour se mettre en conformité, sans encourir de sanctions.

     

  • Film de la conf de presse APF du 19 mars : municipales et accessibilité

    Vidéo de l'intégralité de la conférence de presse du 19 mars 2014 du Conseil Départemental (représentants élus) de l'APF en Haute Garonne. Avec Odile MAURIN, Représentante Départementale, Théo CADDAU, suppléant et Marie DESPOUY, Marie-Charlotte FAUCHER, Françoise GINESTE, Roseline et Alain GOUJON, Marie-Christine GOURDRE, Michel JUSTOU, Gérard KROUCH, Arly ZIEGELBAUM et 1 bénévole

    Au sommaire :

    - réponses des candidats aux municipales

    - bilan accessibilité en Haute Garonne et inertie préfectorale

    - Arbitrages du 1er ministre : report de fait de l'échéance de 2015

    - manifestation du 27 mars

    - interview TLT

     

    A l’occasion des élections municipales, l’Association des Paralysés de France (APF) en Haute-Garonne a proposé aux candidats de s’engager à mettre en œuvre 10 priorités fondamentales pour la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de leur famille. Et de compléter un questionnaire autour de 8 enjeux de proximité, mettant en avant leurs propositions.

    Aujourd’hui, le principe même de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite se trouve remis en cause par les récents arbitrages du Premier Ministre. Et l’accessibilité, c’est une question qui dépasse le handicap et intéresse la majeure partie de notre société (femmes enceintes, jeunes enfants, parents avec poussettes, personnes âgées, blessés temporaires, …).

    Les Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) proposés dans le rapport Campion visent à permettre le report de l’échéance de 2015, en introduisant des délais supplémentaires de 3, 6 ou 9 ans pour se mettre aux normes, sans encourir de sanctions. 40 ans d’immobilisme, ça suffit !

    En Haute-Garonne, même si des progrès ont été réalisés, la situation demeure à ce jour préoccupante. Toutes les communes et intercommunalités n’ont pas remplies également leurs obligations ni eu une politique volontariste. Le rôle des pouvoirs publics, et notamment des services Préfectoraux, est aussi à questionner.

    Quels villages, quelles villes nous préparent nos futurs élus ? Qui sont les bons et les mauvais élèves ?

     

  • TLT : Conférence presse APF / réponses des candidats aux municipales, accessibilité et manif 27 mars

    A l’occasion des élections municipales, l’Association des Paralysés de France (APF) en Haute-Garonne a proposé aux candidats de s’engager à mettre en œuvre 10 priorités fondamentales pour la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de leur famille. Et de compléter un questionnaire autour de 8 enjeux de proximité, mettant en avant leurs propositions.

    Aujourd’hui, le principe même de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite se trouve remis en cause par les récents arbitrages du Premier Ministre. Et l’accessibilité, c’est une question qui dépasse le handicap et intéresse la majeure partie de notre société (femmes enceintes, jeunes enfants, parents avec poussettes, personnes âgées, blessés temporaires, …).

    Extrait du journal de TLT du 19 mars 2014 :

    http://www.teletoulouse.fr/Mstr.php?lk=468gLi4788z020&Em=15&Vd=3586


    Les Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) proposés dans le rapport Campion visent à permettre le report de l’échéance de 2015, en introduisant des délais supplémentaires de 3, 6 ou 9 ans pour se mettre aux normes, sans encourir de sanctions. 40 ans d’immobilisme, ça suffit !

    En Haute-Garonne, même si des progrès ont été réalisés, la situation demeure à ce jour
    préoccupante. Toutes les communes et intercommunalités n’ont pas remplies également leurs obligations ni eu une politique volontariste. Le rôle des pouvoirs publics, et notamment des services Préfectoraux, est aussi à questionner.

    Quels villages, quelles villes nous préparent nos futurs élus ? Qui sont les bons et les mauvais élèves ?
    Pour répondre à tout cela, la délégation départementale de l’APF de Haute Garonne a tenu une conférence de presse Mercredi 19 Mars à 14 h à la délégation départementale de l’APF.

    Annonce à cette occasion de la manifestation du Comité d'Entente Régional le jeudi 27 mars à 14h devant la Préfecture à Toulouse.

    Les réponses des candidats aux municipales en Haute Garonne :

    http://dd31.blogs.apf.asso.fr/les-reponses-et-engagements-des-candidats-aux-municipales1.html

    Triste moisson ! 19 candidats ont répondu avec 10 engagement et 15 questionnaire

    Les autres candidats ont-ils oubliés que les personnes en situation de handicap sont des citoyens, des électeurs, et représentent 15% de la population sans compter les proches....

    Rappel de la pétition sur l'accessibilité :

    https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/accessibilit%C3%A9-la-libert%C3%A9-d-aller-et-de-venir-ne-peut-pas-attendre-10-ans-de-plus

     

  • ACCESSIBILITÉ : 40 ans d’immobilisme, ça suffit ! La liberté d’aller et venir pour tous ne peut pas attendre 10 ans de plus ! Manif 27 mars 14h Toulouse !


     

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    Manifestation

    Place Saint-Etienne, Toulouse

    jeudi 27 mars 2014 à 14h

    ACCESSIBILITÉ : 40 ans d’immobilisme, ça suffit !

    La liberté d’aller et venir pour tous ne peut pas attendre 10 ans de plus !

    Personnes âgées, parents avec enfants et poussettes, personnes en situation de handicap, femmes enceintes, personnes convalescentes après un accident de la vie, personnes transportant des bagages, … nous sommes nombreux à éprouver des difficultés pour nous déplacer de manière ponctuelle ou permanente.

    Depuis quelques jours, nous sommes très en colère ! En effet,  le principe même de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est remis en cause par les récentes décisions du Premier Ministre. Alors que la loi de 2005 nous promettait enfin une France accessible en 2015, voilà que le report de cette échéance est désormais envisagé , avec l’introduction de délais supplémentaires de 3, 6 ou 9 ans pour se mettre en conformité sans encourir de sanctions.

    Depuis la 1ère loi sur l’accessibilité de 1975,  on nous fait espérer. Des progrès ont certes été réalisés, mais la situation globale est loin d’être reluisante.

    40 ans d’immobilisme, ça suffit ! Nous n’acceptons pas ce nouveau recul.

    L'accessibilité constitue un Droit fondamental, qui ne sera effectif qu'avec la continuité de la chaîne de déplacement et d'activité. Pas question d’attendre 10 ans de plus ! Nous voulons vivre dignement et avoir accès comme tout citoyen à la scolarité, au travail, aux transports, à la santé, aux commerces, aux loisirs, à la culture ! Nous voulons une société qui s’adapte réellement au vieillissement de la population !

    Aussi nous appelons le Premier Ministre à ne pas valider les propositions issues du rapport Campion et nous exigeons :

    -       une réduction des délais pour les Ad’AP (agenda d’accessibilité programmé) à 1, 2 et 3 ans maximum au lieu des 3, 6 et 9 ans envisagés

    -       des sanctions progressives et dissuasives dès 2015 pour les retardataires

    -       la non révision des normes à la baisse

    -       l’abaissement du seuil réglementaire d'obligation d'ascenseur à R+3 dans les bâtiments d'habitation collectif.

    Pour montrer notre détermination et faire entendre nos voix :

    Rassemblementle Jeudi 27 mars 2014 à 14 h

    Devant la préfecture de Toulouse, place Saint-Etienne.

    Pour les journalistes qui le souhaitent une déambulation dans la ville de Toulouse se fera à 11 h.

    Ensemble, exigeons une France accessible à tous !

    Nous invitons l’ensemble de nos concitoyens à nous rejoindre, à signer et à faire signer la pétition lancée avec Philippe CROIZON « Accessibilité : la liberté d'aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus ! » http://www.necoutezpasleslobbies.org/

    Déjà plus de 115 000 personnes soutiennent notre combat !

    Pour le Comité d’Entente Régional Midi-Pyrénées des associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles, le CORERPA Comité Régional des Retraités et Personnes Agées et la FCPE Fédération des Conseils de Parents d'Elèves.

    Contacts :                   APF : Odile MAURIN : 06 68 96 93 56          AFTC : Nicolas BARON : 05 61 78 50 58

    Télécharger le dossier de presse

    Associations membres du Comité d’Entente Régional Midi-Pyrénées :

    -       AFM (Association Française contre les Myopathies)

             AFSEP (Association Française des Sclérosés En Plaques)

    -       AFTC Midi-Pyrénées (Association des Familles de Traumatisés Crâniens)

    -       ANPEA (Association Nationale des Parents d’Enfants Aveugles)

    -       APAJH 81 (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés)

    -       APAJH 46 (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés)

    -       APEDYS Midi-Pyrénées (Association des Parents d’Enfants Dyslexiques)

    -       APF (Association des Paralysés de France)

    -       Arche en Pays Toulousain

    -       ARTIES (Association Régionale Toulousaine pour l’Intégration des Enfants Sourds)

    -       Avenir Dysphasie Midi-Pyrénées

    -       CORIDYS (Coordination des Intervenants auprès des personnes souffrant de dysfonctionnement neuropsychologiques)

    -       GIHP Midi-Pyrénées (Groupement pour l’Insertion des Personnes Handicapées)

    -       Handi-Social

    -       Ligue Midi-Pyrénées Sport Adapté

    -       Sésame Autisme Midi-Pyrénées

    -       Trisomie 21 Midi-Pyrénées

    -       URIOPSS Midi-Pyrénées (Union Régionale Interfédérale des Œuvres et Organismes Privés non lucratifs Sanitaires et Sociaux)

    -       UNAFAM Midi-Pyrénées (Union Nationale des Amis et Familles de Malades psychiques)

    -       URAPEI Midi-Pyrénées (Union Régionale des Associations de Parents de personnes handicapées mentales et de leurs amis)

  • Manifestation APF et 2 pieds 2 roues du 15 mars à Toulouse : stationnement et mobilier gênant

    L'association 2 pieds 2 roues (ex vélo Toulouse) et l'APF (Association des Paralysées de France) ont organisé une manifestation commune le 15 mars 2014 à Toulouse.

    Pour dire halte au stationnement sauvage sur les trottoirs et les aménagements cyclables et à l'occupation abusive de l'espace public au détriment des PMR.

    1795781_679438792117794_109372599_n.jpg


    Près d'une cinquantaine de cyclistes, piétons, personnes en situation de handicap ont déambulé entre le Capitole et St Cyprien, encadrés par la police municipale, distribuant des faux PV aux véhicules mal garés et des autocollants Je suis garé comme une merde !

    La vidéo de la manif :

     

     L'article de la Dépêche du Midi du 16 mars 2014 :

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/16/1840553-paralyses-de-france-halte-au-stationnementsauvage.html

    l'album photo de la manif :

    http://dd31.blogs.apf.asso.fr/album/manif-apf-et-asso-2-pieds-2-roues/

     

  • Invitation conférence de presse / municipales, handicap, accessibilité en Haute Garonne

    handicap, muicipales

     

    A l’occasion des élections municipales, l’Association des Paralysés de France (APF) en Haute-Garonne a proposé aux candidats de s’engager à mettre en œuvre 10 priorités fondamentales pour la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de leur famille. Et de compléter un questionnaire autour de 8 enjeux de proximité, mettant en avant leurs propositions.

    Aujourd’hui, le principe même de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite se trouve remis en cause par les récents arbitrages du Premier Ministre. Et l’accessibilité, c’est une question qui dépasse le handicap et intéresse la majeure partie de notre société (femmes enceintes, jeunes enfants, parents avec poussettes, personnes âgées, blessés temporaires, …).

    Les Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) proposés dans le rapport Campion visent à permettre le report de l’échéance de 2015, en introduisant des délais supplémentaires de 3, 6 ou 9 ans pour se mettre aux normes, sans encourir de sanctions. 40 ans d’immobilisme, ça suffit ! 

    En Haute-Garonne, même si des progrès ont été réalisés, la situation demeure à ce jour préoccupante. Toutes les communes et intercommunalités n’ont pas remplies également leurs obligations ni eu une politique volontariste. Le rôle des pouvoirs publics, et notamment des services Préfectoraux, est aussi à questionner.

    Quels villages, quelles villes nous préparent nos futurs élus ? Qui sont les bons et les mauvais élèves ?

    Pour répondre à tout cela, la délégation départementale de l’APF de Haute Garonne tiendra une conférence de presse

    Mercredi 19 Mars à 14 h

    à la délégation départementale de l’APF

    60, chemin du Commandant Joël Le Goff

    31 100 Toulouse

    Contacts :

    - Odile MAURIN, représentante départementale : 06 68 96 93 56

    - Pascal VINCENS, directeur de la délégation départementale : 06 33 01 63 06

    Télécharger le communiqué

     

    Les élus APF de Haute Garonne s'adressent aux candidats aux municipales en Haute Garonne

    La Lettre ouverte du Conseil Départemental de l’APF en Haute Garonne aux candidats aux élections municipales 2014 : pour une politique municipale inclusive, ouverte à tous !

    Lire la suite

    Les réponses et engagements des candidats aux municipales dans le 31

    lire la suite

     

    Affiche Elections Municipales 2014.jpg

     

  • Municipales à St Gaudens et en Comminges : les candidats interpellés

     

    Le groupe relais APF du Commingeois a interpellé les candidats aux municipales : un groupe relais dynamique !

    L'article de la Dépêche du Midi du 7 mars 2014 :

    Télécharger l'article

    LaDepeche_140307_municpales St Gaudens_candidats interpellés sur handicap.jpg

     

  • NON AU REPORT DE L’ÉCHÉANCE DE 2015 : Les personnes handicapées trompées par le Gouvernement ! Mobilisation 27 mars !

    NON AU REPORT DE L’ÉCHÉANCE DE 2015 :

    Les personnes handicapées trompées par le Gouvernement !

     

     

    La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a fixé un délai de 10 ans à compter de sa promulgation pour la mise en accessibilité au profit des personnes en situation de handicap des Établissements Recevant du Public (ERP) et des transports collectifs.

     

    À partir du 1er janvier 2015, des sanctions pénales et administratives sont prévues en cas d'infraction.

    Ces dernières années, les associations de personnes en situation de handicap ont constamment rappelé cette échéance aux collectivités locales et territoriales et aux interlocuteurs institutionnels, car l'accessibilité est le facteur déterminant de l’inclusion dans la vie citoyenne et dans la Cité. Mais en vain ...

     

    Le gouvernement, tout en faisant croire, contre toute vraisemblance, au maintien de cette date du 1er janvier 2015, vient de céder une nouvelle fois à de puissants groupes de pressions en repoussant unilatéralement la mise en accessibilité totale à 2024 ... soit dans 9 ans au mieux !

    Cette décision est inacceptable.

     

    Les associations de personnes en situation de handicap, signataires de ce communiqué, exigent le maintien de l'obligation d'accessibilité au 1er janvier 2015 et l'application de pénalités en cas d'infraction constatée.

     

    Pour montrer leur détermination, elles organisent

    le jeudi 27 mars 2014 à 14 h

    devant la préfecture de Toulouse

    un rassemblement unitaire avec point de presse afin de rappeler à l'État ses obligations.

    Lire la suite

  • Manifestation 15 mars 14h Toulouse stationnement et mobilier gênant

    Halte au stationnement sauvage sur les trottoirs et les aménagements cyclables

    et à l'occupation abusive de l'espace public au détriment des PMR

     

    Manifestation commune place du Capitole

    samedi 15 mars 14h

     

    Que l'on soit à mobilité réduite, piéton ou cycliste, nous avons tous été un jour gênés par un automobiliste indélicat qui a confondu un trottoir ou une bande cyclable avec une place de stationnement. Gênés ou empêchés de se déplacer aussi par une poubelle mal placée, un vélo ou une moto, ou une terrasse qui empiètent sur le passage, ... pour les personnes en situation de handicap (en fauteuil, aveugle ou malvoyant, ....) et plus largement les PMR personnes à mobilité réduite (personnes âgées, femmes enceintes, parents avec poussette et jeunes enfants, ...).

    A l'heure où l'on parle de partage de l'espace public et de la rue, l'individualisme et l'irrespect de certains mettent en péril cette idée de la ville.

    Parce que nous partageons de nombreuses problématiques communes, l'Association des Paralysés de France (APF), qui défend les droits des personnes en situation de handicap, et l'Association Deux pieds Deux Roues (ex-Association Vélo Toulouse), qui défend les droits des piétons et des cyclistes, s'associent aujourd'hui pour demander le respect des trottoirs et pistes cyclables.

    Nous effectuerons un parcours à pieds et en fauteuils roulants depuis la place du Capitole jusqu'à la place St Cyprien

    Lire la suite 

  • Montréjeau. Trois candidats à l'écoute des handicapés

    Montréjeau. Trois candidats à l'écoute des handicapés

     

    Les trois candidats lors de la remise du document par la représentante de l'APF./Photo DDM, A.M.

    Les trois candidats lors de la remise du document par la représentante de l'APF./Photo DDM, A.M.

     

    Marie-Claire Mons responsable du groupe Comminges de l’association des Paralysés de France (APF) résidente à Montréjeau a invité les trois candidats tête de liste aux élections municipales pour leur remettre le document de l’APF interpellant les futurs maires pour une politique municipale inclusive. Après une heure et demie d’échanges cordiaux, Marie-Claire Mons a remis le questionnaire à chaque candidat. «Je suis très contente de cette entrevue qui je pense a été très constructive. Je rappelle que cette charte est valable pour toutes les communes de France. J’ai été très touchée que les trois candidats répondent spontanément à mon invitation et qu’ils se déplacent à mon domicile», observe Marie-Claire.»

    La réaction des candidats.

    Jacques Gallet liste Montréjeau avec vous «Que le handicap soit visible ou invisible, il est important de connaître les contraintes que les handicapés rencontrent chaque jour. Il y a des choses à faire pour mieux intégrer les personnes en situation de handicap à la vie de la commune. Il faudra appliquer la loi sur l’accessibilité en 2015».

    Éric Miquel maire sortant Agir ensemble pour Montréjeau «Nous sommes dans un dossier délicat mais important que je traite déjà depuis plusieurs années dans le cadre de la Commission d’accessibilité de la Communauté de Communes NRV ayant compétence en la matière. La loi de 2005 qui imposera des actes en 2015, sera appliquée à Montréjeau comme partout en France, nous continuerons, si les Montréjeaulaises et Montréjeaulais nous apportent leurs confiances en mars prochain à œuvrer pour le bien être et le bien vivre de tous sans exclusion».

    Michel Gleyzes liste Construisons l’avenir «J’ai pris bonne note des demandes formulées par l’association des paralysés de France dans le cadre de l’application de la loi de 2005 relative à la politique inclusive des personnes handicapées dans la vie de tous les jours.

    Cette réunion, instructive à bien des égards, m’a permis de me forger une opinion quant aux besoins à satisfaire envers cette population trop longtemps oubliée et pourtant de plus en plus nombreuse. Construisons l’avenir se fera également avec et pour ces personnes blessées par la vie».

    La Dépêche du Midi du 19/02/14

    http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/19/1822068-montrejeau-trois-candidats-a-l-ecoute-des-handicapes.html

     
  • La Cour des comptes appelle à réformer l'« inégalitaire » et « incohérente » politique fiscale du handicap

     La fiscalité liée au handicap est un empilement de mesures sans cohérence. »

    Dans son rapport annuel, rendu public mi-février, la Cour des comptes tire à boulets rouges sur la politique fiscale du handicap. « En prenant en considération davantage l'origine du handicap que son degré de gravité, et en tenant insuffisamment compte des revenus des personnes concernées, le dispositif fiscal peut introduire, voire renforcer, des inégalités de revenu entre les personnes handicapées elles-mêmes », notent les magistrats. Le passionnant -et rare - rapport de la Cour, en cinq questions-réponses.

    Lire la suite sur le blog de FaireFace.

  • Accessibilité des handicapés : pourquoi l'échéance de 2015 n'était pas tenable (selon Le Monde...)

    Plus l'échéance approche, plus l'objectif paraît inatteignable. La loi du 11 février 2005 avait fixé dix ans de délai pour rendre les lieux publics, les écoles, les habitations, les transports et la voirie accessibles à toutes les personnes en situation de handicap. Ambitieux… mais irréaliste, comme le notait déjà la sénatrice PS Claire-Lise Campion dans un rapport de 2013, pourtant intitulé, dans un élan d'optimisme, « Réussir 2015 ».

    A l'issue de trois mois de concertation, le gouvernement a finalement annoncé mercredi des aménagements, sous forme dun « Agenda d'accessibilité programmée » (Ad'AP) qui introduisent des délais supplémentaires pour se mettre aux normes sans encourir de sanctions, allant de trois ans pour les commerces à six ans pour les écoles et jusqu'à neuf ans pour les transports ou les « patrimoines complexes ». Un projet de loi doit être déposé en ce sens le 2 avril.

    Les associations jugent ce report « inacceptable ». Pourtant, la réalité démontre que les chantiers sont encore nombreux en France. Etat des lieux des actions réalisées – et des efforts encore à faire.

    Lire la suite sur le site du journal Le Monde.

  • Interview d'Odile MAURIN sur radio Nostalgie Comminges Pyrénées - 27 janvier

    Interview d'Odile MAURIN, Représentante Départementale APF 31, sur radio Nostalgie Comminges Pyrénées dans le 18h du 27 janvier : réaction aux annonces du 1er ministre le 26 février sur l'accessibilité

     
    podcast

    https://www.facebook.com/nostalgie.commingespyrenees?ref=ts&fref=ts