Midi-Pyrénées accélère sur la mise en accessibilité des lycées et du ferroviaire par rapport aux autres régions

Alors que quasiment toutes les régions déposent des ADAP pour les lycées et les transports sur 3 périodes de 3 ans, soit 9 ans au total et donc échéance en 2024 voire plus, la région Midi-Pyrénées, elle, rattrape son retard !

Ceci suite à l’action du Conseil APF de Département 31 : http://dd31.blogs.apf.asso.fr/archive/2015/06/27/le-le-conseil-regional-renonce-pour-l-instant-a-reporter-enc-82975.html et http://dd31.blogs.apf.asso.fr/archive/2015/06/21/monsieur-le-president-malvy-allez-vous-tenir-vos-engagements-82726.html

Par courrier du 30 octobre 2015, Martin MALVY président du Conseil Régional Midi-Pyrénées a annoncé aux associations membres du Conseil Régional consultatif des personnes handicapées que la région va voter le 3 novembre les ADAP confirmant la mise en accessibilité des lycées pour 2019 et du réseau ferroviaire pour 2021 ! De plus la région va financer 77% de la mise en accessibilité des bâtiments et des quais des gares TER, au lieu de 30% prévu initialement. 

Cliquer pour télécharger le courrier de la région

AdAP,accessibilité,transport ferroviaire,Midi-Pyrénée

La Région s’était positionnée pour financer une partie des investissements nécessaires à la réalisation de ce programme, alors même qu’elle n’est propriétaire ni des gares ni des infrastructures ferroviaires. En effet, la propriété et la gestion des quais ferroviaires et des traversées de voies incombent à SNCF-Réseau et celle des bâtiments voyageurs de gares relèvent du périmètre de la branche Gares & Connexions, rattachée à SNCF-Mobilités.

Alors, pas de triomphalisme car l’échéance c’était 2015 mais on devrait être la région la moins en retard de France !

Quant au patrimoine de l’Etat en région, réunion à la Préfecture le 30 octobre, et si l’Ad'AP se fera malheureusement sur 9 ans, nous avons obtenu que 55% du budget soit mis sur les 3 premières années et à peine 10% les 3 dernières années. Nous avons malgré tout donné un avis négatif à cause des délais. 

Même si tout cela est moins pire que prévu dans notre région, nous sera dans les comités de suivi des ADAP et extrêmement vigilants à la réalisation effective des engagements.

Le travail, l’expertise et le rapport de force, ça permet de limiter les dégâts causés par le gouvernement et son ordonnance sur l'accessibilité qui a fait reculer nos droits : on ne doit pas lâcher !

Logo version audio.jpg

 

Version audio 

podcast

 

Commentaires

  • Merci aux élus régionaux Midi-Pyrénées d' ‪#‎EELV‬ et du ‪#‎Front‬deGauche pour leur soutien important, merci à la droite d'avoir suivi, et à #MartinMalvy d'avoir respecté ses engagements de 2012 et entériné ce moindre recul de nos droits qui fait de Midi-Pyrénées la région la moins en retard

Les commentaires sont fermés.