• L'APF à l'honneur dans le jeu TV Slam sur France 3 pendant les fêtes !

     

    14_11_slam_noel-139.jpgDu 29 décembre au 2 janvier, le jeu télévisé Slam sera consacré à l'APF ! Rendez-vous tous les jours à 17h30 sur France 3... 

    Des personnalités TV se défieront autour de mots croisés au profit de l'association.

  • REPAS DU NOUVEL AN dimanche 25 janvier au REX à Muret

    invitation nouvel an 2015 1 .jpginvitation nouvel an 2015 2.jpgInscrivez-vous au Repas du Nouvel An de l'APF.

    Au programme, convivialité et bonne humeur !

    Nouveauté de cette année : LA SCENE OUVERTE !

    Vous avez une passion, un talent à nous faire partager, dans le domaine de votre choix, inscrivez-vous à la Scène ouverte !

    Ce n'est pas un concours, c'est sans prétention et sans obligation de résultat ni de perfection !

    Le but : partager, s'amuser !

    Vous pouvez vous inscrire au repas (ou au repas et à la scène ouverte) par mail dd.31@apf.asso.fr ou par téléphone au 05.34.50.85.50

    Prix : 27 euros pour les adhérents et 1 accompagnateur

             35 euros pour les non-adhérents (mais vous pouvez adhérer en janvier pour bénéficier du tarif adhérent)

             10 euros pour les enfants

     

  • Interpellation et remise d'une pelle d'or à Marie PROST-COLETTA Déléguée ministérielle à l'inaccessibilité

    pelle d'or, Prost-ColettaColloque de l’ORT (observatoire régional des transports) Midi-Pyrénées : "Défis de l’accessibilité dans les transports publics en 2015 le 19 décembre 2014"

    Remise d’une pelle d’or à Marie PROST-COLETTA         

    Voici le texte de l'interpellation de Mme Marie PROST-COLETTA, déléguée ministérielle à l'(in)accessibilité. sur un ton caustique, humoristique mais amer face aux dégâts occasionnés pour la mise en accessibilité de ce pays par cette femme et sa politique à la botte des pire lobbies et du gouvernement de la honte :

    "Bonjour, Je me présente Odile MAURIN représentante départementale de l’APF, présente pour le Collectif régional pour une France accessible à tous.

    L’observatoire régional des transports de Midi-Pyrénées s’honore aujourd’hui de de la présence de Madame Marie PROST-COLETTA, déléguée ministérielle à l’inaccessibilité, récemment élevée au rang d’officier de l’ordre national du mérite ! À juste titre, tant son œuvre pour la mise à mort de la loi de 2005 sur l’accessibilité est remarquable.

    C’est la raison pour laquelle nos associations représentatives des personnes en situation de handicap et leurs familles ont tenu à être présentes pour se prosterner devant leur bienfaitrice et lui remettre le cadeau qu’elle mérite.

    En effet, Madame PROST-COLETTA, nous vous devons la mise à mort de la loi de 2005 sur l’accessibilité. Grâce à vous, nous serons encore nombreux à rester enfermés chez nous, prisonniers de logements inaccessibles !  Nous ne subirons pas non plus la cohue des transports en commun, sauf si nous avons la malchance d’habiter à proximité d’un arrêt rendu accessible. Mais rassurez-vous, grâce à l’ordonnance gouvernementale sur l’accessibilité et ses textes d’application, et sa notion d’arrêts prioritaires, cela ne risque pas de nous arriver, surtout si nous habitons en milieu rural ou en zone d’habitation non dense ! Il ne nous restera plus qu’à programmer nos rages de dents, ce qui nous permettra par la même occasion de nous endurcir moralement : quelle chance !

    Mais non Madame, ne rougissez pas ! Grâce à vous encore, les enfants en situation de handicap ne seront pas obligés de subir la scolarisation obligatoire de la République, ce qui leur évitera aussi un jour de travailler, et ce qui leur permettra d’avoir le grand bonheur à l’âge adulte de vivre de minima sociaux qui, pour leur éviter tout risque de luxure, se situent largement sous le seuil de pauvreté !"

    Lire la suite en cliquant sur ce lien

    La vidéo :

     

    Une 2e vidéo lors du colloque :

    interpellation sur les élévateurs de la gare Matabiau à Toulouse, toujours en panne, et sur le financement des gares SNCF de Midi-Pyrénées, avec 40 millions d'euros prévus initialement dans le CPER contrat de plan Etat - région mais finalement abandonnés : réponse du vice-président de la région Midi-Pyrénées, Mr Marziani, en charge des transports

     

  • Opération remise des cercueils de l'accessibilité aux parlementaires du 31 !

    1920367_898707746819842_62188883189119865_n.jpgUne équipe de bénévole et d'acteurs du théâtre forum de l'APF en Haute Garonne, sous la houlette de Sophie LOMBARD, sont allés lundi interpeller une partie de nos parlementaires Haut Garonnais :

    Ce happening ludique a commencé lundi 15 décembre et se poursuivra.

    Le communiqué de presse :

    Un cercueil pour nos parlementaires !

    « Allez-vous enterrer l’Accessibilité de notre pays ? » C’est la formule un tantinet provocatrice qui ornera les cercueils que les adhérents de l’Association des Paralysés de France remettront à compter du lundi 15 décembre aux parlementaires haut-garonnais.

    Depuis le 26 Septembre 2014 et l’ordonnance gouvernementale instituant les Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP), la colère ne cesse en effet de grimper chez toutes les Personnes à Mobilité Réduite (PMR) : les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les parents avec poussettes, les familles nombreuses, les cyclistes, les voyageurs avec bagages, les livreurs … etc.

    Et les raisons de la  colère sont multiples :

    -          En revenant par l’ordonnance sur la loi du 11 Février 2005 c’est la deuxième loi inappliquée dans notre pays après  celle du 30 Juin 1975. L’accessibilité attend depuis 40 ans ! Et le gouvernement propose qu’elle attende encore …

    -          L’ordonnance du 26 Septembre 2014 ne respecte pas la Convention internationale relative aux Droits des personnes handicapées en faisant fallacieusement régresser ce Droit fondamental qu’est la liberté d’aller et de venir.

    -          Contrairement aux affirmations du Gouvernement, ce texte ne permettra pas de parvenir à l'horizon 2025 au niveau minimum d'accessibilité requis, et les renoncements face aux objectifs tracés par la Loi sont tels que le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées a été amené à lui opposer un avis défavorable.

    Initialement les Agendas d'Accessibilité Programmée (Ad’AP) constituaient une initiative de bon sens dans la mesure où ils devaient décrire les modalités du processus de mise en accessibilité du cadre bâti existant. Non seulement la demande des Associations de voir les échéances resserrées n'a pas été honorée, mais tout au contraire toute une série de dispositions vont aggraver les situations de plusieurs millions de nos concitoyens.

    Aujourd’hui les personnes en situation de handicap, les personnes à mobilité réduite vont demeurer des citoyens de seconde zone faute de pouvoir se déplacer !

    Mais une dernière opportunité de faire en sorte que cette désastreuse ordonnance ne soit pas mise en œuvre existe. Le gouvernement doit en effet faire ratifier celle-ci par les parlementaires. C’est donc vers eux que nous avons décidé de nous tourner en organisant une tournée de leur permanence afin de les interpeller sur leur responsabilité dans ce dossier et d’exiger d’eux qu’ils refusent de ratifier l’ordonnance du 26 Septembre 2014.

    Lundi 15 Septembre, nous nous rendrons :

    -          A la permanence de Monsieur Gérard BAPT, 5, rue Pierrette Louin, Résidence l'Aiglon, Appt D6, Rdc, 31200 TOULOUSE à 11 h 30

    -          A celle de Madame Laurence ARRIBAGE, 16, rue Fermat 31000 Toulouse à 14 h 15.

    -         A celle de Madame  Catherine LEMORTON, 47 bis, boulevard de Strasbourg 31100 TOULOUSE à 15 h 15.

    L’Association des Paralysés de France invite tous ceux et celles qui sont choqués de voir la manière dont notre gouvernement entend traiter les personnes en situation de handicap, les personnes à mobilité réduite à interpeller leurs députés à leur tour en se connectant au site :  accedercestexister.fr

    Contact presse

    Sophie FRILLEY-MICHEL 06 80 04 45 13

    Pascal VINCENS 06 33 01 63 06

     

    Le film de l'opération :

    Les photos :

    10407823_898707656819851_7354732026310498324_n.jpg10806208_898619693495314_786768654892087624_n.jpg10645087_898612820162668_2325661672491667783_n.jpg

     

  • Des parlementaires socialistes s'interrogent aussi sur l'ordonnance accessibilité et demandent un débat

    Par courrier du 10 décembre dernier à l'attention du Président du groupe PS à l'assemblée, 5 parlementaires socialistes, et pas des moindres, s'interrogent sur la conformité de l'ordonnance sur l'accessibilité à la loi d'habilitation et réclament un débat.

    Il s'agit de Christophe SIRUGUE, député de Saône et Loire,, Catherine LEMORTON députée de la Haute Garonne et Présidente de la commission des affaires sociales de l'assemblée nationale, Martine CARRILLON-COUVREUR, députée de la Nièvre et Vice-présidente de la commission des affaires sociales, Martine PINVILLE, députée de Charente et secrétaire de la commission des affaires sociales, et Annie LE HOUEROU, députée des Côtes d'Armor.

    Sirugue, Lemorton, Pinville, Carillon-Couvreur, accessibilité

    Sirugue_Lemorton_Pinville_Carrillon_LeHouerou_141210_lettre à LeRoux grp PS AN sur ordonnance accessibilité_2.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ils souhaitent "que le projet de loi de ratification de l'ordonnance soit soumis aux débats de notre Assemblée et non pas simplement enregistré comme l'y autorise le Règlement."
    et disent à leur Président de groupe : "Nous vous demandons donc d'intervenir pour que ce projet de loi de ratification soit inscrit à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale, de façon à ce que les députés puissent l'examiner et apprécier l'opportunité de ne pas ratifier cette ordonnance ou de l'amender par un retrait des dispositions qui ne seraient pas conformes à l'esprit de la loi d'habilitation."

    Téléchargez le courrier

    Continuons à interpeller les parlementaires et à leur demander de ne pas ratifier l'ordonnance :

    http://accedercestexister.fr/

    Ne lâchons rien : le combat continue !

    Banniere_Accedercestexister.jpg

  • Accessibilité : l'ordonnance gouvernementale a senti le "cramé" lundi 8 décembre à côté de Perpignan !

     

     

    Vidéo APF 32

    Une délégation de militants APF de Midi-Pyrénées s'est déplacée lundi 8 septembre à l'Ille sur Têt, à 20 kms de Perpignan (66). Pour manifester de nouveau la colère des personnes en situation de handicap, et plus généralement à mobilité réduite, face au grave recul des droits en matière d'accessibilité que constitue l'ordonnance publiée le 27 septembre 2014.

    Le communiqué tract : http://dd31.blogs.apf.asso.fr/archive/2014/12/09/communique-mobilisation-ile-sur-tet-66-manif-colere-contre-m-75857.html

    Nous avons retrouvé sur place un groupe de manifestants contre la délocalisation du centre de rééducation de Cerbère.

    Tout de suite, les autorités nous ont assigné une place derrière des barrières, dans un soi-disant périmètre de sécurité, loin de la salle qui accueillait les participants au forum préparatoire de la CNH Conférence Nationale du handicap. Forum qui se tenait là avec 2 invités vedettes : Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, et Ségolène Neuville, secrétaire d'État en charge notamment des personnes handicapées.


    Quelques militants ont alors pu échanger quelques mots avec Madame Neuville, mais en pure perte, puisque elle nous a encore nous présenté son texte comme une avancée ! Mais elle aura au moins eu le mérite, contrairement à Madame Touraine, d'aller vers nous...

    Neuville, accesibilité


    Une fois la conférence commencée, nous avons donc décidé d'organiser un barrage filtrant au sein de la ville, ce qui nous a permis de distribuer largement nos tracts, de sensibiliser et d'informer sur nos difficultés, et d'échanger avec la population, qui nous a réservé un accueil dans l'ensemble favorable. Il est vrai que nous n'avons fait que ralentir leur course et non la stopper. Mais que diraient tous ces gens, si comme nous, leur vie était empêchée au quotidien ?

    C'est pourquoi nous étions bien décidés à faire un accueil digne de ce nom à Madame Touraine qui arrivait à 16 heures, et il était donc hors de question pour nous de rester parqués à part comme l'avait décidé les autorités.

    Nous nous sommes donc positionnés à proximité de l'entrée de la salle communale où se tenait le forum. Et juste avant le passage de la ministre, et afin d'afficher clairement le niveau de notre colère, nous avons fait brûler l'ordonnance gouvernementale, dans un cercueil de carton-pâte, juché sur un fauteuil roulant usagé. Et pendant ce temps, la gendarmerie menaçait de nous mettre en garde à vue !

     

    141208_feu fauteuil2.jpg


    Madame Touraine est passée sans même un regard flanquée d'une troupe de motards et de policiers : nous comprendrons mieux après cela où passe les moyens de la puissance publique…

    Mais qui mérite le courroux de la loi ? Les personnes en situation de handicap dont les pouvoirs publics n'ont pas voulu et su faire respecter les droits ? Les politiques de tous bords qui ont fait des promesses non tenues sans jamais se donner les moyens de rendre la loi de 2005 sur le handicap effective ? Ou les personnes empêchées pour longtemps encore de circuler librement, et donc d'accéder à la scolarité, à l'emploi, à la citoyenneté ? ? ?

    Le gouvernement doit entendre les signaux tout à fait clairs que nous lançons, et s'attendre à des actions de plus en plus dures tant que l'ordonnance ne sera pas abrogée, ou à tout le moins non ratifiée !

    Devons-nous envisager de bloquer ce pays pour nous faire entendre ? Et faire cesser la discrimination insupportable qui consiste à nous priver d'une liberté, fondamental de surcroît de circulation !

    Rappelons qu'avec l'ordonnance du 26 septembre, il n'est plus question notamment de rendre accessible l'ensemble du réseau de transport : personnes handicapées, âgées, à mobilité réduite, évitez d'habiter en zone de faible densité de population !

    Diaporama premières photos :

     

    Suites médias :

    - Journal 19/20 de France 3 Pays Catalan du 8 décembre 2014 :

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/jt-local-1920-pays-catalan

    - France Bleu Perpignan :

    http://www.francebleu.fr/infos

    Journal de 17h du 8 décembre :

     
    podcast

    Journal de 18h du 8 décembre :

     
    podcast

    - L'Indépendant du 9 décembre 2014 :

     L'Indépendant_141209_manif access_Touraine_Ille sur Tet_66_page1.jpg

    L'Indépendant_141209_manif access_Touraine_Ille sur Tet_66_page2.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Télécharger l'article

    - Faire face du 10 décembre 2014 :

    Des manifestants défendent les droits de l’homme à l’accessibilité

    http://www.faire-face.fr/2014/12/10/droits-de-lhomme-accessibilite/

    - Film APF de la manif jusqu'à l'arrivée de la ministre Touraine:

    manif bruyante, barrage filtrant, négociation gendarmesque, avant de mettre le feu à l'ordonnance

     

  • Accéder, c'est exister ! Interpellez vos député(e)s pour exiger une France accessible à tous !

    L’Association des Paralysés de France invite tous les citoyens à interpeller leurs député(e)s pour empêcher le recul du gouvernement sur l’accessibilité et garantir le respect de la liberté fondamentale d’aller et venir. L’accès au cadre bâti et aux transports est un enjeu essentiel pour notre société, demandez à vos député(e)s de refuser de ratifier l’Ordonnance sur l’accessibilité du 26 septembre 2014 qui doit être présentée au parlement dans les prochaines semaines.

    Vous souhaitez écrire à votre député-e-, cliquez sur ce lien : http://accedercestexister.fr/

     

    Banniere_Accedercestexister.jpg

     

  • HANDIDON

    HANDIDON, c'est fini !

    HANDIDON.JPG

    La vente des tickets HANDIDON est à présent terminée.

    Le tirage au sort aura lieu le 15 décembre à Paris. Les gagnants seront contactés par téléphone.

    Un grand MERCI à tous les participants et un grand BRAVO à tous nos ambassadeurs vendeurs !

     

    Nous avons vendu 3905 tickets et nous avons collecté 7925 euros !

    Les prix aux meilleurs vendeurs seront remis lors de notre repas du nouvel an, le dimanche 25 janvier. Plus d'infos dans les jours qui viennent...

     

  • ORDONNANCE RELATIVE À L’ACCESSIBILITÉ : Six associations déposent un recours devant le Conseil d’ É tat

    L’Association des paralysés de France (APF), l’Union des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (UNAPEI),la FNATH, association des accidentés de la vie, l’Association pour l’intégration des personnes handicapées moteurs (ANPIHM), l’Association de défense des polyhandicapés (Adepo) et l’association les Droits du piéton ont déposé un recours devant le Conseil d’État concernant l’Ordonnance relative à l’accessibilité.
    En effet, plusieurs dispositions de cette Ordonnance sont contraires à la loi d’habilitation du 10 juillet 2014 et aux textes internationaux en vigueur.
    En conséquence,les associations demandent au Conseil d’État de censurer cette Ordonnance.

    Cliquer pour lire la suite

  • Communiqué : mobilisation Ile sur Tet (66) 8 déc 14 manif colère contre Mmes TOURAINE et NEUVILLE

    Accessibilité au cadre de vie ET A LA SANTE :

    Exigeons la liberté de circulation et d’accès aux soins !

    Après 40 ans d'attente (loi de 1975) et alors que la loi de 2005 « pour l'égalité des droits et des chances la participation et la citoyenneté des personnes handicapés » instaurait le principe de l'accessibilité universelle pour 2015, François Hollande et son gouvernement détricote la loi en reportant cette obligation aux calendes grecques...

    Comme partout en France, aujourd'hui et demain, nous refusons l’Ordonnance sur l’accessibilité publiée le 27 septembre 2014 au Journal Officiel.

    Cette Ordonnance constitue un grave recul au regard des ambitions initiales de la loi du 11 février 2005 et est contraire à la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.

    Nous dénonçons les délais supplémentaires envisagés pour concrétiser l’accessibilité : 3, 6, 9 ans et plus. C’est inacceptable. Nous refusons la souplesse du dispositif des Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) qui incite au laissez-faire, la faiblesse des sanctions proposées, l’absence d’obligation du dépôt des Ad’AP pour les transports, la part trop belle donnée aux « difficultés financières » (alors que plusieurs dispositifs d’aides et de prêts existent) et l’ajout de nouveaux motifs de dérogation ! 

    En résumé, un blanc-seing donné à ceux qui ne font RIEN ! La liberté d’aller et venir est un droit fondamental qui reste formel et n’est toujours pas concrétisé.

    Des millions de citoyens concernés par les questions d’accessibilité et de conception universelle (personnes en situation de handicap temporaire ou permanente, personnes âgées, usagers des transports, familles, manutentionnaires,  …) ont été trahis au regard des engagements du président de la République et du gouvernement.

     

    Nous dénonçons publiquement l’instrumentalisation des associations dans le cadre de la « soi-disant » concertation nationale engagée au dernier trimestre 2013 à l’initiative du gouvernement, durant laquelle, pourtant, nous n’avons cessé d’exprimer notre opposition aux propositions présentées et de refuser tout « compromis » contraire au principe de l’accessibilité universelle.

     

    Après deux lois et plus de 40 ans d’immobilisme, ce gouvernement  renie la loi de 2005 et cède honteusement aux lobbies (promoteurs, collectivités, autorités organisatrices des transports, ordres professionnels : médecins, avocats, architectes, etc. …)

     

    CA SUFFIT !!

    Nous n’attendrons pas 10 ans de plus !

     

                Nous sommes en colère et nous l’exprimons publiquement !

     

    Nous demandons à tous les citoyens, aux élus de la République, à toutes les organisations associatives, syndicales, professionnelles de se mobiliser pour une société accessible à tous. Notre combat est celui de tous pour une société du « vivre ensemble ».

     

    NON à la ratification de l’Ordonnance en l’état :
    le gouvernement doit revoir sa copie.

    OUI – avec tous ceux concernés - pour une société accessible à tous !

     

    Voilà pourquoi nous sommes ici aujourd’hui mobilisés pour faire entendre à nos responsables politiques notre refus pur et simple de demeurer encore des citoyens de seconde zone.

    Mesdames TOURAINE et NEUVILLE,

    Nous exigeons de pouvoir nous déplacer et nous soigner librement !

    Nous exigeons que ce droit fondamental d’aller et venir ne nous soit plus nié !

     

    En effet comment accéder aux soins alors que l’ordonnance gouvernementale :

    - permet la rupture de la chaîne de déplacement promise par la loi de 2005,

    - alors qu’elle autorise les jeunes médecins à s’installer dans des cabinets inaccessibles et les plus anciens à rester dans des cabinets inaccessibles, sans tenter d’y remédier,

    - alors que rien n’est prévu en matière de transports sanitaires adaptés notamment pour les personnes en fauteuil roulant,

    - et que rien n’est prévu pour adapter le matériel médical aux besoins des personnes à mobilité réduite (tables d’examens, appareils de mammographie, scanner et IRM, aménagement des salles d’examen ophtalmologique, etc.…)

    - Ignore l’importance et l’interdépendance de l’accessibilité et de la compensation dans «l’équation» santé…Lesquels conditionnent la bonne santé (tant du point de vue de l’accès aux lieux de soins etc que du point de vue de la compensation individualisée à hauteur des besoins qui participe à un bon état de santé tant sur le plan physique que moral).

     

    N’avons-nous comme unique droit que celui de payer des impôts et taxes sans jamais

    pouvoir exiger que ceux-ci soient mis au service de l’accessibilité de notre pays

    pour tous ceux et celles qui en sont privés ?

     

    Dans la 5ème puissance économique mondiale, si le gouvernement ne trouve pas l'argent pour rendre la France accessible, il peut mettre fin aux cadeaux fiscaux faits aux plus gros contribuables et aux plus grosses entreprises... QUESTIONS de CHOIX POLITIQUES !!!

     

    Contacts 

     Odile MAURIN – APF 31 – 06 68 96 93 56

    Anne-Marie NUNES – APF 32 - 06 32 73 59 76

    http://www.necoutezpasleslobbies.org/

     

    Interpellez vos député(e)s pour exiger une France accessible à tous !

    En écrivant à votre député-e- sur : http://accedercestexister.fr/

    Télécharger le communiqué

  • L'OPERATION PAQUETS CADEAUX

    Nos bénévoles vous attendent sur nos stands de Cultura Balma et Carrefour Purpan pour emballer vos cadeaux !

    Mais le planning n'est pas complètement rempli, alors, si vous avez envie de venir nous aider, téléphonez-nous au 05.34.50.85.50 !

    Et n'hésitez pas à partager et à en parler autour de vous. Merci d'avance à tous !

    WP_20141202_005.jpg

  • La Colère monte : acte 2 ! Exigeons des parlementaires un refus de l'ordonnance du 26 Septembre.

     Chers amis,

     Voici une semaine nous nous mobilisons en nombre pour manifester notre colère face à un nouveau et inadmissible recul de la mise en accessibilité de notre pays.

     Notre colère doit maintenant trouver un prolongement dans une action déterminée de chacune et de chacun d'entre nous !

     Comme vous l'avez compris, ce sont les députés et les sénateurs qui auront désormais à se prononcer sur la ratification de l'Ordonnance du 26 Septembre.

     Ensemble exigeons d'eux qu'ils ne ratifient pas ce texte !

     Pour ce faire c'est très simple. Nous vous proposons deux modèles de courriers selon que vous êtes en situation de handicap (ou à mobilité réduite) ou valide.

    Dans le modèle il ne vous reste plus qu'à personnaliser les parties en rouge.

    Nous vous proposons d'adresser à votre député et à votre sénateur ce courrier en envoyant une copie à l'APF.

    Vous pouvez le faire par courrier postal ou par mail. Nous vous joignons les coordonnées des députés et sénateurs de la Haute Garonne.

     N'hésitez pas aussi à aller à leur rencontre, à passer à leur permanence ou à leur bureau afin de leur faire savoir que nous sommes en colère.

     N'hésitez pas encore à mobiliser autour de vous tous vos réseaux d'amis afin qu'ils agissent avec vous.

     La colère monte ! Oui à un France accessible pour toutes et tous ! Et pas aux calendes grecques !

     Nous restons à votre disposition pour plus d’informations.

     Odile au 06 68 96 93 56

    Pascal au 06 33 01 63 06

     



    APF31_141201_Lettre aux parlementaires Personne valide.docx

    APF31_141201_lettre PMR aux parlementaires_Non

     APF31_141201_liste et coord des députés et sénateurs de Haute-Garonne.docx